fbpx

Cameroun Actuel

Recrutement à la BEAC : des candidats admis dans l’incertitude depuis huit mois

Le recrutement des agents d’encadrement supérieur à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a laissé dans l’incertitude les candidats déclarés admis depuis huit mois. Lancé en décembre 2021, le processus a été suspendu en juin 2023 après des instructions présidentielles. Cette situation laisse 66 candidats, pourtant déclarés admis en avril 2023, dans une situation de précarité.

Les candidats dénoncent des promesses non tenues, des vies suspendues, et des rêves brisés. Ils estiment que cette situation affecte non seulement leurs vies professionnelles mais aussi leur santé, plusieurs étant déjà malades à cause du stress et de l’incertitude.

Face à cette situation, ils se sont organisés en groupe pour faire valoir leurs droits. Malgré des démarches et des courriers adressés à la BEAC et au président du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), aucune mesure concrète n’a été prise pour atténuer leur précarité. En l’absence d’informations sur la fin de la suspension du processus, ces candidats se préparent à envisager des recours juridiques, notamment auprès de la Cour de justice de la CEMAC, si la situation perdure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi