fbpx

Cameroun Actuel

Records battus : le Port en eau profonde de Kribi atteint des sommets historiques en 2022

Le Port en eau profonde de Kribi, situé dans la magnifique cité balnéaire de la région du Sud du Cameroun, a marqué l’année 2022 par des performances exceptionnelles, établissant des records inégalés depuis son ouverture en mars 2018, selon les déclarations de Michaël Mama, directeur d’exploitation du Port autonome de Kribi (PAK).

Le trafic opéré au sein de cette plateforme portuaire a flirté avec la barre des 10 millions de tonnes de marchandises au cours de l’année écoulée, représentant une augmentation spectaculaire de près de 20% par rapport à l’année précédente, soit une hausse de 1 439 196 tonnes. Ces données, consultées par Eco Matin, révèlent que le trafic des vracs liquides a largement contribué à cette performance, représentant 82% du trafic global combiné onshore-offshore, avec un volume de 8,2 millions de tonnes.

L’importation de conteneurs pleins a également enregistré une croissance notable, atteignant 55 611 EVP (Equivalent Vingt Pieds) manutentionnés en 2022, contre 49 818 EVP en 2021. De manière générale, les conteneurs, qu’ils soient pleins ou vides, ont constitué 58% du trafic total sur le trafic onshore pour cette année-là.

Cette année exceptionnelle s’est également reflétée dans la productivité du port, avec une augmentation du trafic au terminal polyvalent atteignant 746 524 tonnes en 2022, par rapport à 155 061 tonnes en 2021. En accueillant 406 navires, dont 230 porte-conteneurs, le port a affiché une productivité à quai impressionnante, avec un indice de 136, se positionnant en tête du classement pour la deuxième année consécutive devant d’autres ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre, selon Michaël Mama, citant l’Association de Gestion des Ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Agpaoc).

Ces réussites sont attribuées à plusieurs facteurs clés, notamment la diversification des trafics, le développement continu des filières de croissance, l’amélioration des services logistiques, l’acquisition de nouveaux équipements portuaires, et l’engagement collectif des acteurs majeurs de la Communauté Portuaire. Selon Patrice Melom, directeur général du PAK, ces résultats témoignent des efforts constants du port pour accroître ses capacités opérationnelles et logistiques, offrant ainsi une zone industrielle et logistique de premier plan, toujours plus attractive pour les acteurs économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi