fbpx

Cameroun Actuel

Quatre Français détenus au Burkina Faso : entre accusations d’espionnage et missions officielles

Quatre ressortissants français se trouvent actuellement détenus à Ouagadougou, au Burkina Faso, suscitant des tensions entre les deux pays. Paris les présente comme des agents de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE), tandis que les autorités burkinabè les qualifient d’ »espions ».

Selon les informations relayées par Radio France Internationale, citant une source diplomatique, ces quatre individus ont été arrêtés le 1er décembre dernier. Deux semaines après leur arrestation, ils ont été mis en examen puis incarcérés à la Maison d’arrêt correctionnelle de Ouagadougou (Maco). D’après le média, ces individus sont des techniciens, fonctionnaires possédant des passeports diplomatiques en règle, et étaient en mission pour une opération de maintenance informatique au service de l’Ambassade de France.

Le magazine Jeune Afrique rapporte que ces agents français étaient arrivés au Burkina Faso légalement, dans le cadre d’une mission officielle. De son côté, l’Agence France-Presse (AFP) mentionne qu’ils sont connus de leurs homologues burkinabè.

Des pourparlers sont en cours pour discuter de leur éventuelle libération, alors que cette situation tendue suscite des interrogations sur la nature réelle de leur mission et sur les divergences d’interprétation entre les autorités françaises et burkinabè.

L’affaire soulève des questions délicates sur la nature des activités menées par ces individus, présentés comme des agents officiels par la France mais qualifiés d’espions par les autorités burkinabè. Les discussions en cours pour leur libération témoignent de la volonté des deux parties de résoudre cette situation délicate qui pourrait avoir des répercussions sur les relations entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi