fbpx

Cameroun Actuel

Projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad : attribution des prestataires pour la réalisation des lignes haute tension

L’unité de gestion du Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad a dévoilé les entreprises retenues pour réaliser la conception, la fourniture et le montage des lignes haute tension pour l’interconnexion 225 kV entre les réseaux RIS (réseau interconnecté Sud) et RIN (réseau interconnecté Nord). Les prestataires choisis pour ce projet sont Kalpataru Projects International Limited et Transrail Lighting Limited, toutes deux de nationalité indienne, affectées à différents lots du projet.

Kalpataru Projects International Limited se verra confier les lots 1 et 2, englobant respectivement la ligne haute tension de Nachtigal à Yoko et de Yoko à Tibati. Le coût global pour ces deux lots s’élève à 74,55 milliards de Fcfa (40,883 milliards pour le lot 1 et 33,667 milliards de Fcfa pour le lot 2). De son côté, Transrail Lighting Limited prendra en charge le lot 3 pour la construction de la ligne haute tension de Tibati à Wouro Soua, pour un montant de 43,667 milliards de Fcfa.

Cette annonce survient après le récent lancement officiel du projet, le 21 novembre 2023 au Cameroun, en présence des gouvernements camerounais et tchadiens ainsi que des bailleurs de fonds. Le projet, évalué à 557,5 milliards de Fcfa, bénéficie du soutien financier de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement, de la Banque islamique de développement, de l’Union européenne et des deux États concernés, avec une répartition détaillée des fonds.

La phase initiale du projet côté camerounais inclut la construction de 524 KM de ligne aérienne double terne de 225 KV entre Ntui (région du Centre) et Wouro Soua (région de l’Adamaoua), la mise en place de quatre postes de transformation dans différentes localités et l’alimentation en électricité de 110 villages des régions du Centre et de l’Adamaoua. La phase 2, quant à elle, permettra au Cameroun d’exporter 100 MW d’électricité vers le Tchad à partir du barrage de Nachtigal, en construction, avec une capacité de production finale de 420 MW.

Ce projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad s’inscrit dans une volonté de renforcer les infrastructures énergétiques régionales, favorisant ainsi le développement économique et social des deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi