fbpx

Cameroun Actuel

Projet ambitieux : construction des universités au Cameroun avec un budget de 280 milliards de Fcfa

Le Cameroun s’engage dans un projet d’envergure avec la construction des universités de Bertoua, Ebolowa et Garoua, pour un coût total estimé à 280 milliards de Fcfa. Cette initiative, financée à 100% par l’État camerounais, s’étalera sur une période de trois ans, couvrant la période 2025-2028, selon le rapport du Programme d’Investissement Prioritaire (PIP) publié fin janvier.

Le budget annoncé représente une augmentation de 30 milliards de Fcfa (soit une hausse de 11,2%), bien que les raisons de cette révision à la hausse demeurent inconnues. Cette enveloppe surpasse significativement le montant évoqué par le président Paul Biya en décembre 2021, lorsqu’il a chargé le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, de mobiliser les fonds nécessaires pour lancer la construction de ces infrastructures.

Cette initiative a également suscité un engagement financier dépassant de 430% l’estimation initiale des services techniques du Minesup en février 2022, qui évaluait le coût des travaux à 65 milliards de Fcfa. Ces nouvelles universités, prévues à Ebolowa, Garoua et Bertoua, devraient bénéficier d’infrastructures telles que le rectorat, les blocs pédagogiques, les bureaux pour les enseignants, les laboratoires, les cités universitaires, les infrastructures sportives, les restaurants universitaires, les bibliothèques et les parcs solaires.

En outre, le gouvernement prévoit l’emploi de 150 enseignants d’université pour assurer l’efficacité de ces institutions, répartis équitablement avec 45 postes pour chacune des universités et 15 postes pour le quota des régulations académiques. Cette phase s’inscrit dans le cadre de l’opération spéciale visant à pourvoir ces nouvelles universités d’un personnel enseignant qualifié.

Cette initiative ambitieuse, lancée par le président Paul Biya début 2022, reflète l’engagement du gouvernement camerounais en faveur de l’éducation supérieure et de la création d’opportunités d’apprentissage dans différentes régions du pays, renforçant ainsi le potentiel académique du Cameroun. La réalisation de ces universités représente une étape cruciale dans le développement éducatif du pays et ouvre la voie à un enseignement supérieur de qualité dans des régions auparavant dépourvues d’institutions de ce niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi