fbpx

Cameroun Actuel

Première femme syndique de Renens, Anne-Marie Depoisier est décédée

Une figure de Renens, Anne-Marie Depoisier, est décédée samedi dans sa 81e année, a annoncé mardi sa famille. Durant près de trente ans, la socialiste a gravi tous les échelons de la politique communale, jusqu’à la syndicature de 1998 à 2006. Elle avait également siégé 26 ans sur les bancs du Grand Conseil, qu’elle a présidé en 1999.

Née en 1943 à Genève, où elle a grandi, Anne-Marie Depoisier est arrivée dans la ville de l’ouest lausannois en 1968, participant très vite aux activités sociales de la commune. Membre du PS, elle entre en politique en 1977, lors d’une élection au législatif.

En 1986, cette enseignante de formation accède à la municipalité, puis devient en 1998 la première femme syndique de Renens. En 2006, la popiste Marianne Huguenin lui succédera à ce poste.

Cité multiculturelle

Anne-Marie Depoisier s’est battue pour mettre en avant les atouts de sa ville, une cité multiculturelle qui n’était pas qu’une banlieue de Lausanne. En 2006, elle tirait la sonnette d’alarme pour réclamer la modernisation de sa gare, qui est désormais devenue un noeud ferroviaire important. Dès 2007, Renens accueille aussi une école d’art (l’ECAL) puis un gymnase (2016), pour ne citer que quelques succès.

Anne-Marie Depoisier siège durant plus d’un quart de siècle au Grand Conseil vaudois (1986-2012). Lors du dépouillement chaotique des élections fédérales d’octobre 2011, elle préside la Commission de gestion du Grand Conseil, qui empoigne le sujet. De 2006 à 2013, elle a aussi présidé le conseil d’administration des transports publics de la région lausannoise (tl).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi