fbpx

Cameroun Actuel

Polémique sur la nationalité de Moïse Katumbi : nouvel épisode dans la campagne présidentielle en RDC

La campagne présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) connaît un nouvel éclairage suite aux déclarations de Jean-Pierre Bemba, ministre de la Défense et vice-Premier ministre, remettant en question la nationalité de Moïse Katumbi, candidat à la présidence.

Dans des propos forts, Bemba a interpellé Katumbi, l’invitant à clarifier sa nationalité envers le peuple congolais, suggérant qu’être loyal à deux pays serait inacceptable pour un dirigeant d’État.

Ces déclarations ravivent les débats autour de la nationalité de Katumbi, au moment où le camp de l’opposant diffuse un document des autorités zambiennes, daté de juillet dernier, affirmant que le candidat n’a pas la nationalité zambienne. Ce document avait été sollicité pour contrer toute éventuelle contestation de sa candidature devant la Cour constitutionnelle.

La question de la nationalité a été un point de friction récurrent au cours de cette campagne. Récemment, lors d’un discours à Lubumbashi, Félix Tshisekedi, président sortant, avait critiqué ses adversaires, évoquant leur utilisation du swahili lors des discours, une langue partagée par plusieurs pays africains, dont la RDC.

Cette controverse entourant la nationalité des candidats soulève des tensions supplémentaires dans une campagne déjà vive et fortement disputée en RDC. Les prochaines semaines seront cruciales alors que les candidats rivalisent pour capter l’attention et le soutien des électeurs en vue du scrutin présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi