fbpx

Cameroun Actuel

Polémique des billets à la finale de la CAN 2023 : Patrice Motsepe exprime son mécontentement

Patrice Motsepe

À quelques heures de la finale tant attendue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 opposant la Côte d’Ivoire au Nigéria au Stade Alassane Ouattara, une polémique autour de la disponibilité et de l’accessibilité des billets agite le monde du football africain. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a exprimé son mécontentement face à cette situation qui a suscité des préoccupations parmi les fans et les supporteurs.

Le journaliste ivoirien Fernand Dédeh rapporte que selon ses informations, les billets pour la finale seraient soit introuvables, soit proposés à des prix exorbitants sur le marché. Une réalité qui a incité le président de la CAF à reconnaître publiquement le problème. Patrice Motsepe a déclaré : « C’est l’un des points négatifs qui ne m’a pas plu dans cette CAN. Les gens m’appellent, ‘on arrive à Abidjan, mais où sont les billets ?’ C’est problématique. Nous allons nous améliorer. »

Lors d’une conférence de presse précédente, le président de la CAF avait tenté d’expliquer la situation en soulignant un problème récurrent. Il a déclaré : « Il y avait des places vides dans le stade lors du match d’ouverture alors qu’ils ont vendu tous les billets. La raison, les gens ont acheté des lots considérables de billets et les revendent à des prix hors de portée. C’est problématique. »

Cette situation soulève des questions sur la gestion des ventes de billets et la nécessité d’assurer une meilleure distribution afin que les supporteurs puissent assister aux matchs à des tarifs raisonnables. Patrice Motsepe a assuré que des améliorations seront apportées pour éviter de tels problèmes à l’avenir et garantir une expérience positive pour les fans de football sur le continent africain. La finale de la CAN 2023, malgré cette controverse, promet d’être un moment mémorable sur le terrain, opposant deux grandes nations du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi