fbpx

Cameroun Actuel

Patrice Motsepe priorise la sécurité pour la CAN 2023 après le drame d’Olembé lors de l’édition précédente

La Coupe d’Afrique des Nations 2021 restera à jamais marquée par le drame d’Olembé, une tragédie survenue avant le match entre les Lions Indomptables et les Comores le 24 janvier 2022. Cette bousculade a coûté la vie à huit personnes et a entraîné de nombreuses blessures, plongeant le football africain dans le deuil et la réflexion. En anticipation de la CAN 2023, le président de la CAF, Patrice Motsepe, met l’accent sur la sécurité.

Patrice Motsepe a souligné l’importance capitale d’assurer la sécurité des spectateurs dans tous les stades durant cet événement sportif majeur. Dans des déclarations relayées par BBC Sport Africa, il a exprimé avec fermeté : « Lorsque les familles viennent assister à un match de football, elles doivent être absolument assurées que nous avons fait tout notre possible conformément aux meilleures pratiques mondiales pour garantir leur sécurité. Il y a une tolérance zéro ».

La tragédie d’Olembé a servi de catalyseur pour une remise en question profonde. Motsepe a reconnu les erreurs et les lacunes lors de la précédente édition, soulignant que certaines auraient pu être évitées. Il a insisté sur l’impératif que les infrastructures répondent à des normes de classe mondiale pour accueillir dignement cette compétition africaine majeure.

En vue de la CAN 2023, Motsepe met l’accent sur la collaboration avec les médias pour identifier et rectifier les éventuelles défaillances. Il appelle à une collaboration étroite, reconnaissant le rôle crucial des médias dans la critique constructive et l’identification des domaines nécessitant une attention urgente.

« Les médias sont les garants de l’information et doivent aider à révéler les lacunes, le cas échéant », a-t-il souligné. Motsepe a également mis en avant le travail continu avec le gouvernement et une équipe dédiée pour garantir des normes de sécurité élevées et une expérience optimale pour les spectateurs lors de la prochaine compétition.

La priorité est désormais claire : élever les standards de sécurité pour que chaque spectateur se sente en confiance lors des rencontres sportives, évitant ainsi les tragédies comme celle d’Olembé. La CAN 2023 se profile comme un événement où la sécurité et le bien-être des spectateurs seront des priorités absolues, sous la vigilance et les actions de la CAF et de ses partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi