fbpx

Cameroun Actuel

Ousmane Sonko écarté de la présidentielle sénégalaise : la Cour suprême confirme l’inéligibilité

La Cour suprême a tranché ce jeudi soir, confirmant la décision de justice condamnant Ousmane Sonko, le rendant inéligible pour la prochaine élection présidentielle sénégalaise. Cette décision, tombée tardivement, clôt un chapitre majeur de l’actualité politique du pays, laissant planer des incertitudes quant à la course à la présidence prévue pour la fin du mois de février.

La Cour suprême a maintenu la condamnation initiale d’Ousmane Sonko pour diffamation envers le ministre du Tourisme. Malgré une défense ardente, invoquant l’intervention du Conseil constitutionnel, l’opposant politique n’a pas réussi à faire plier la juridiction.

Cette confirmation de la condamnation, fixée à six mois de prison avec sursis et 200 millions de francs CFA de dommages et intérêts, laisse peu d’espoir à Sonko quant à sa participation à l’élection présidentielle. Selon les dispositions légales, cette décision le rendrait inéligible pour les cinq années à venir.

Face à cette décision, la défense de Sonko évoque un « sentiment d’injustice, de persécution et d’acharnement sur le chef de l’opposition ». Les membres des Pastef, la formation politique de Sonko, dénoncent une manœuvre pour éliminer leur candidat favori de la course à la présidence, soulignant que sa candidature est exempte d’irrégularités.

Les avocats d’Ousmane Sonko examinent les recours possibles, mais la situation semble complexe. Selon l’article 34 du Code pénal, la juridiction du jugement peut prononcer ou dispenser de l’incapacité en cas de délit, ce qui ajoute un voile d’incertitude quant aux prochaines étapes judiciaires.

Cette décision de la Cour suprême crée une onde de choc dans le paysage politique sénégalais, laissant entrevoir une élection présidentielle à venir marquée par des rebondissements et des ajustements majeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi