fbpx

Cameroun Actuel

Oscar De La Hoya a reçu des menaces de mort

L’ancien boxeur et promoteur Oscar De La Hoya craignait pour sa vie.

C’est ce qu’il a expliqué mardi, pour justifier son absence à la conférence de presse suite au combat de samedi soir entre Gervonta Davis et Ryan Garcia.

« Mon équipe de sécurité m’a dit: » patron, nous devons sortir rapidement « , car j’ai reçu des menaces de mort », a déclaré De La Hoya dans une vidéo qu’il a publiée sur ses réseaux sociaux.

« Tu ne le sais pas, mais j’ai reçu des menaces de mort toute la semaine et ils m’ont juste dit que c’était trop dangereux. Alors nous sommes partis.

Beaucoup ont accusé De La Hoya de ne pas soutenir Garcia (23-1-0, 19.KO) – son boxeur – après sa première défaite en carrière.

« Ryan Garcia, je suis avec toi. […] Nous sommes avec vous à 100% et vous reviendrez plus fort que jamais. Je le garantis. »

De La Hoya est également revenu sur la polémique qui a précédé le duel entre Garcia et Davis (29-0-0, 27 K.-O.).

Lors de la pesée, le partenaire de De La Hoya, Bernard Hopkins, a été accusé d’avoir touché Davis avec une substance interdite.

« Bernard Hopkins a été accusé d’avoir eu de la crème à la testostérone et d’avoir touché Gervonta Davis pendant la pesée. Il voulait juste de l’aide, car il allait tomber de la scène », a expliqué le « Golden Boy ».

« B-Hop », qui est bien connu au Québec pour avoir affronté Jean Pascal à deux reprises, n’était pas non plus présent à la conférence de presse suite au revers de Garcia.

« PBC, le promoteur de Gervonta, lui a interdit toute activité par la suite. Il n’a pas pu monter sur le ring. Il ne pouvait rien faire pendant l’événement », a expliqué De La Hoya.

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.



Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi