fbpx

Cameroun Actuel

Obala : une fillette de trois ans décède dans un incendie causé par un court-circuit lors du rétablissement de l’électricité

Cybelle

Une tragédie frappante s’est déroulée à Obala, dans le département de la Lekié, région du Centre du Cameroun, il y a quelques jours. Une petite fille d’environ trois ans, prénommée Cybelle, a perdu la vie dans un incendie déclenché par un court-circuit provoqué par le rétablissement de l’électricité. La ville d’Obala était privée d’électricité depuis plusieurs jours, et le rétablissement du courant, bien qu’attendu avec soulagement par les habitants, a entraîné une tragédie inimaginable pour la famille de la jeune Cybelle.

Le drame s’est produit aux alentours de 22h45 lorsque la compagnie d’électricité ENEO a décidé de rétablir le courant dans la ville. Le court-circuit qui a suivi a rapidement engendré un incendie, dévastant la maison où se trouvait la petite fille. Malheureusement, la mère de Cybelle a été témoin de l’impensable, impuissante face à la perte de sa fille.

Il s’agit d’un incident tragique rappelant une situation similaire survenue en 2023, lorsqu’un nouveau-né prématuré a été victime d’un incendie dans une couveuse à Nkongsamba, dans la région du Littoral. Dans ce cas, un court-circuit électrique causé par des pannes d’électricité avait été à l’origine du sinistre. Ces événements mettent en évidence les conséquences dévastatrices des pannes de courant et soulignent la nécessité pour les sociétés de distribution d’électricité, comme ENEO, de prendre des mesures adéquates pour assurer une alimentation électrique stable et fiable.

La communauté locale et les autorités devraient réclamer des enquêtes approfondies sur ces incidents pour établir la responsabilité et prendre des mesures afin d’éviter de telles tragédies à l’avenir. Ces événements douloureux soulignent également l’importance cruciale de garantir la sécurité électrique dans toutes les régions du pays pour protéger la vie des citoyens, en particulier des enfants vulnérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi