fbpx

Cameroun Actuel

Nouvelle découverte macabre à Kribi : un corps retrouvé sur les berges du fleuve Kienke

Une découverte macabre a secoué la ville de Kribi cette semaine, où les habitants ont retrouvé le corps sans vie d’une dame âgée sur les berges du fleuve Kienke. Les médias locaux rapportent que cette personne, estimée à environ 70 ans, a été découverte mardi 12 décembre 2023.

L’identité de la victime reste inconnue pour le moment, bien que plusieurs résidents semblent avoir pu la reconnaître. Aucune information n’a été divulguée quant aux causes de son décès. Les autorités compétentes, dont le médecin légiste, le procureur et les pompiers, se sont rendues sur place pour enquêter sur cet événement tragique.

Cette découverte macabre vient s’ajouter à une série troublante de dépouilles retrouvées récemment à Kribi. La semaine précédente, les corps de trois individus en état de décomposition avancée avaient été découverts dans le deuxième arrondissement de la ville. Les victimes, identifiées comme des conducteurs de motos-taxi, ont été retrouvées dans un lieu appelé Mpalla, suscitant une vive émotion parmi les conducteurs de motos de la région.

Parmi ces corps, des témoins ont rapporté que l’un présentait des signes de décapitation. Ces circonstances troublantes laissent planer des suspicions sur des possibles motifs liés à un trafic d’organes et d’os humains.

Cette série de découvertes macabres n’est malheureusement pas une nouveauté pour la région. En septembre dernier, les autorités avaient appréhendé un individu soupçonné d’avoir semé la terreur à Kribi pendant plusieurs mois. Ce jeune homme aurait été impliqué dans le meurtre de son colocataire en utilisant un gourdin pour perpétrer cet acte violent. Ces événements récents ont plongé la ville dans une atmosphère de choc et d’incompréhension, laissant les habitants inquiets quant à leur sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi