fbpx

Cameroun Actuel

Nouveau terminal minéralier au Port autonome de Kribi : un projet clé pour le développement économique du Cameroun

Après des annonces depuis 2020, le Port autonome de Kribi (PAK) franchit enfin une étape cruciale vers la construction d’un troisième terminal, le terminal minéralier (TM). Le directeur général du PAK, Patrice Melom, a confirmé que les travaux pour le TM débuteront en 2025, marquant un ajout significatif aux terminaux à conteneurs et polyvalent existants.

Le TM du port de Kribi aura une capacité impressionnante de 125 millions de tonnes par an et servira à accueillir les exportations de minerai de fer provenant de sites tels que Mbalam, Lobe, Grand Zambi par Bipindi, et d’autres zones minières proches du port. Bien que le projet ait été initialement prévu pour entrer en exploitation en 2025, il a été relégué à la phase 3 du développement du PAK, s’étendant au-delà de la date initialement prévue.

Le DG a souligné que les investissements nécessaires pour ce projet ambitieux seront réalisés grâce à des partenariats publics-privés (PPP). Un consortium de sociétés renommées, dont Africa Global Logistic (AGL) et le Port de Tanger, soutiendra le PAK dans la mise en œuvre de ce terminal minéralier.

Les détails du projet incluent une superficie terrestre de plus de 400 hectares et environ 500 hectares dans le domaine maritime. Le TM sera équipé d’un poste d’amarrage principal, d’une plate-forme de chargement, d’un canal dragué, d’une jetée à chevalets, et d’autres infrastructures nécessaires pour accueillir des navires de grande capacité.

Pour le Cameroun, l’acquisition de ce terminal minéralier est cruciale, surtout alors que le pays s’apprête à recevoir ses premières productions minières cette année. Le terminal contribuera également à stimuler le trafic au port autonome de Kribi, qui a déjà traité plus de 50 millions de tonnes de marchandises entre 2018 et 2023, générant d’importantes recettes douanières.

Le développement du Port autonome de Kribi est un témoignage du dynamisme économique du Cameroun. Les activités prospères de l’entreprise, avec un chiffre d’affaires de 22,7 milliards et un résultat net de 3,7 milliards de Fcfa sur la période récente, illustrent l’impact positif des efforts déployés par les autorités pour stimuler le commerce et l’infrastructure portuaire dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi