fbpx

Cameroun Actuel

Nominations au sein des Lions Indomptables : Samuel Eto’o perd-il le contrôle ?

Samuel Eto'o

Les récentes nominations au sein de l’équipe nationale du Cameroun, annoncées ce mardi 2 avril 2024, laissent entrevoir un changement significatif dans la gestion des Lions Indomptables. Il semblerait que le président actuel de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ait perdu le contrôle, selon les analyses des médias spécialisés.

Selon les observations de Footazimuts, ces nominations reflètent le discours prononcé par le Chef de l’État à la Jeunesse le 10 février 2024, dans lequel il annonçait une reprise en main des affaires de l’équipe nationale par le gouvernement camerounais. Ainsi, les nouveaux responsables désignés ne semblent pas avoir pris en compte l’avis du patron du football camerounais, Samuel Eto’o.

Le retour de certains anciens responsables du football camerounais, désormais en froid avec l’ancien capitaine des Lions Indomptables, illustre cette perte de contrôle. Le Ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, semble avoir joué un rôle prépondérant dans ces nominations, remettant ainsi le poste sous le contrôle direct du Ministère.

La nomination du technicien belge Marc Brys pour remplacer Rigobert Song n’est peut-être pas la plus contrariante pour Samuel Eto’o. Cependant, le retour de François Omam Biyik, ainsi que d’autres anciens collaborateurs écartés précédemment, montre un changement significatif dans la direction de l’équipe.

En particulier, la nomination de Benjamin Didier Banlock, ancien Secrétaire général de la FECAFOOT et considéré comme un adversaire de Samuel Eto’o, en tant que Coordonnateur des sélections nationales, représente une décision particulièrement percutante du Ministère des Sports.

Cette redistribution des cartes semble placer Samuel Eto’o dans une position délicate, voire fragile, dans sa relation avec la gestion de l’équipe nationale. Avec un staff désormais hors de son contrôle, il semble avoir perdu une bataille, bien que la guerre semble loin d’être terminée.

Ces nominations marquent un tournant dans la gestion des Lions Indomptables et soulèvent des questions sur l’avenir de l’équipe sous cette nouvelle direction. Les prochains mois seront décisifs pour voir comment cette nouvelle dynamique influencera la performance et la cohésion de l’équipe sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi