fbpx

Cameroun Actuel

Nintendo relève ses prévisions annuelles à la marge

Le pionnier nippon du jeu vidéo Nintendo a légèrement relevé mardi ses prévisions annuelles grâce au yen bas, se montrant confiant dans les ventes de sa console Switch désormais en fin de vie, une éventuelle annonce sur une nouvelle machine étant attendue cette année.

Traditionnellement jaloux de ses secrets, Nintendo n’a pour l’heure pas laissé filtrer le moindre bit d’information concernant le successeur de la Switch, qui pourrait sortir au second semestre 2024 selon des rumeurs persistantes.

Fin janvier, un analyste du cabinet de recherche Omdia a prédit que la future machine de jeu de Nintendo serait dotée d’un écran LCD de 8 pouces, contre 7 pouces pour la version OLED de la Switch actuelle.

Cette console, qui soufflera en mars ses sept bougies, s’est désormais écoulée à plus de 139 millions d’unités, a annoncé Nintendo mardi. Le groupe compte en vendre 15,5 millions sur l’ensemble de son exercice 2023/24 qui se terminera fin mars, contre un objectif de 15 millions jusqu’ici.

Si les ventes de la Switch sont clairement sur la pente descendante depuis plusieurs années, sa durée de vie est « étonnante et exceptionnelle », a commenté Hideki Yasuda de Toyo Securities, interrogé par l’AFP en amont des résultats. « La baisse des ventes est si faible. Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant », a-t-il souligné.

Les ventes en volume de la Switch ont reculé de 7,8% entre avril et fin décembre, résistant ainsi plutôt bien grâce au succès de jeux sortis cette année comme « Super Mario Bros Wonder » et le nouveau Zelda. Ses ventes de jeux en volume ont baissé de seulement 4,7% sur la même période.

La relève de la Switch pourrait arriver en rayons juste avant la période des fêtes de Noël, et être révélée en juin ou juillet, selon Sam Naji, directeur de la firme d’analyse spécialisée dans le jeu vidéo SJN Insights.

Pour l’ensemble de l’exercice 2023/24, Nintendo prévoit désormais un bénéfice net en hausse de 1,7% sur un an, à 440 milliards de yens (2,6 milliards de francs), contre un objectif précédent de 420 milliards de yens.

Il table sur un bénéfice opérationnel de 510 milliards de yens, contre 500 milliards de yens jusque-là, ce qui serait une progression de 1,1% sur un an.

Le groupe s’attend aussi à une légère hausse de son chiffre d’affaires (+1,8%), à 1.630 milliards de yens (10,2 milliards d’euros), au lieu d’une baisse de 1,4% lors de ses prévisions…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi