fbpx

Cameroun Actuel

Nachtigal : assurer la sûreté du barrage, démentis et clarifications du directeur général de Nhpc

Suite au rapport de l’Arsel évoquant des dégradations préoccupantes sur le barrage de Nachtigal, le directeur général de Nhpc, dans une interview récente, a apporté des clarifications et démentis concernant les inquiétudes soulevées.

Le rapport mentionnait des fissures et dégradations précoces sur le barrage, jugé préoccupant. Cependant, le directeur de Nhpc a affirmé qu’il n’y avait aucun péril sur le barrage et aucune raison de s’inquiéter. Il a expliqué que le remplissage du barrage effectué en juillet dernier a révélé des infiltrations, mais celles-ci sont en cours de correction sans impacter le calendrier du projet.

Concernant d’éventuels problèmes de dosage de béton, il a catégoriquement nié cette possibilité, soulignant les contrôles réguliers effectués sur le béton utilisé.

Concernant la mise en service de la première turbine prévue pour décembre 2023, il a confirmé que le calendrier était maintenu. Cependant, il a précisé que la remise en service des centrales dépendait de l’achèvement des travaux actuellement en cours.

Interrogé sur le rôle de l’Arsel, il a souligné que l’organisme n’était pas dans son rôle en phase de construction, et qu’il était mal informé. Il a précisé les différents contrôles effectués par des experts indépendants et a exprimé son désaccord avec l’avis émis par l’Arsel.

En réponse à la suggestion de l’associer aux missions de l’Assistance Technique de l’État, il a indiqué que des travaux de remédiation étaient déjà en cours depuis juillet, indépendamment du rapport de l’organisme, et devraient être finalisés début 2024.

Il a enfin souligné que ces travaux complémentaires n’ont pas remis en question la sûreté des ouvrages, ni la qualité de réalisation soutenue par une ingénierie solide d’EDF.

Cette interview a clarifié certaines inquiétudes soulevées par le rapport de l’Arsel, tout en mettant en lumière les actions en cours pour garantir la sécurité et la qualité de l’ouvrage du barrage de Nachtigal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi