fbpx

Cameroun Actuel

Miss Ouest 2024 : Alinghi Takouo donne sa version des faits après les scandales entourant son couronnement

La soirée d’élection de Miss Ouest 2024, qui s’est déroulée le 3 février 2024, a pris une tournure inattendue avec des incidents violents impliquant le fan club d’Alinghi Takouo, la nouvelle élue. Surnommée déjà « miss violence », Alinghi Takouo a récemment pris la parole lors d’un direct sur les réseaux sociaux pour donner sa version des événements.

Après son couronnement, une altercation a éclaté entre les membres du fan club d’Alinghi Takouo, résultant en des coups et blessures graves pour l’un d’entre eux, qui a été hospitalisé. Des rumeurs ont également circulé concernant la mère de la Miss, qui aurait proféré des menaces avec une arme à feu contre un individu.

Dans son direct, Alinghi a expliqué : « J’étais sur scène quand la bagarre a éclaté. Je n’ai pas pu intervenir vu que l’on me couronnait. J’ai donc laissé mon shooting photo pour aller aider le blessé. Et concernant ma mère, elle n’a pas d’arme, elle n’est pas dans les corps armés, elle s’est juste exprimée d’une mauvaise manière car je pense qu’elle essayait de me défendre. »

Un ami de la Miss a également tenté de clarifier la situation, évoquant un malentendu entre le fan club d’Alinghi, un autre individu ayant endommagé un téléphone, et la mère de la Miss qui aurait été insultée.

La mère d’Alinghi a ajouté son témoignage, expliquant qu’elle sortait des vestiaires après l’élection de sa fille lorsqu’elle a été témoin d’une dispute impliquant des membres du fan club. Ayant demandé ce qui se passait, elle a été agressée par un individu prétendant avoir endommagé un téléphone.

Bien que l’histoire reste confuse, Alinghi Takouo et ses proches ont tenté de donner leur version des faits pour disculper la Miss de toute implication directe dans ces incidents, soulignant qu’elle n’était pas présente au moment de plusieurs de ces faits. L’événement a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, soulignant les enjeux entourant les cérémonies de couronnement de Miss au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi