fbpx

Cameroun Actuel

Meta met le turbo dans l’intelligence artificielle générative

Plusieurs explosions ont été rapportées tôt vendredi dans le centre de l’Iran. De hauts responsables américains ont fait état d’une attaque israélienne en représailles aux tirs de drones et de missiles sans précédent contre Israël le week-end dernier.

Téhéran a fait état de trois explosions près d’une base militaire à Qahjavarestan, localité située entre Ispahan et son aéroport, dans le centre du pays, selon l’agence officielle Fars.

Des drones ont été abattus mais il n’y a pas eu d’attaque par missiles « jusqu’à présent », ont indiqué les autorités iraniennes. Et les installations nucléaires basées dans la région d’Ispahan sont « totalement en sécurité », a précisé l’agence Tasnim.

L’Iran a activé sa défense aérienne dans plusieurs provinces mais « aucun dégât ou explosion à grande échelle n’a été signalé », a indiqué l’agence officielle Irna, en se basant sur les informations rapportées par ses journalistes.

Les vols commerciaux, suspendus brièvement à partir et à destination de Téhéran, ont repris en début de matinée selon Irna. La compagnie aérienne émiratie Flydubai a néanmoins annulé ses vols vers l’Iran vendredi.

Les explosions en Iran ont coïncidé avec le 85e anniversaire du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

Israël contre Iran

Selon des responsables américains cités par plusieurs télévisions américaines dont la chaîne ABC News, ces explosions sont liées à une attaque israélienne contre l’Iran en représailles aux frappes iraniennes contre Israël le week-end dernier.

Washington a été prévenu jeudi de l’attaque israélienne sur l’Iran mais n’a ni approuvé l’opération ni joué aucun rôle dans son exécution, ont déclaré des responsables cités par les chaînes américaines NBC et CNN.

L’armée israélienne a indiqué à l’AFP ne pas avoir de commentaire « pour le moment » au sujet de ces explosions rapportées tôt vendredi.

Les militaires ont indiqué que les sirènes d’alarme avaient retenti dans le nord d’Israël, théâtre d’échanges de tirs ces derniers mois entre l’armée israélienne et le Hezbollah, soutenu par l’Iran.

L’Australie a exhorté vendredi ses ressortissants à quitter Israël et les Territoires palestiniens après les explosions en Iran.

Ces nouveaux développements interviennent alors qu’Israël avait menacé de répondre à l’attaque contre son territoire le week-end dernier lancée par Téhéran après à…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi