fbpx

Cameroun Actuel

Maurice Kamto, principal opposant au régime de Paul Biya, s’oppose fermement à un coup d’État au Cameroun

Maurice Kamto, principal opposant de Paul Biya

Dans un contexte géopolitique où les coups d’État sont de plus en plus fréquents en Afrique, le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, se positionne fermement contre cette pratique. Considéré par beaucoup comme le véritable vainqueur de l’élection présidentielle de 2018, Kamto estime que les militaires doivent rester dans les casernes et laisser les hommes politiques gérer les affaires politiques.

Lors d’une conférence de presse récente, Maurice Kamto a déclaré : « Inscrivons-nous sur les listes électorales et allons voter pour choisir les dirigeants que nous voulons au lieu de sous-traiter le changement aux militaires qui ont déjà beaucoup de travail pour assurer la sécurité de notre territoire. » Il souligne également que « un coup d’État, s’il ne vous freine pas, vous ramène des années en arrière. Aucun investisseur sérieux n’investira dans un pays en transition militaire. » Kamto met en évidence l’importance de promouvoir le changement pacifiquement par les urnes plutôt que de souhaiter un coup d’État militaire.

Cette prise de position de Maurice Kamto intervient alors que le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a formulé des menaces voilées à l’encontre des journalistes et des acteurs publics qui débattront de la problématique d’un coup d’État au Cameroun. Kamto, ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II, a également occupé le poste de ministre délégué auprès du ministre de la Justice garde des sceaux pendant sept ans.

Au fil des années, Maurice Kamto s’est imposé comme l’opposant le plus farouche du régime de Paul Biya. Son engagement en faveur de la démocratie et de l’alternance politique pacifique fait de lui une figure incontournable dans le paysage politique camerounais.

Il est essentiel de souligner que la stabilité politique et la confiance des investisseurs sont des facteurs clés pour le développement du Cameroun. En s’opposant fermement à un coup d’État et en encourageant la participation démocratique, Maurice Kamto contribue à renforcer ces éléments essentiels pour l’avenir du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi