fbpx

Cameroun Actuel

Maurice Kamto et ses promesses non tenues

Maurice Kamto, homme politique et président du MRC

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, se retrouve au centre de l’attention suite à une compilation récente de 16 engagements non tenus. Ces promesses, égrenées au fil des années, ont été minutieusement répertoriées par Cameroun Liberty, couvrant un large éventail de sujets, de la politique nationale à des initiatives sociales.

Parmi ces engagements non réalisés, on trouve des points majeurs qui ont suscité l’attente et l’espoir de changement chez ses partisans. Des engagements allant de la libération du peuple camerounais à des actions plus spécifiques comme la réclamation des 32 procès-verbaux à Addis-Abeba ont été évoqués mais sans actions concrètes pour les concrétiser.

La compilation inclut également des promesses relatives à des personnalités influentes comme Dupont Moretti, censé être un allié clé pour faire bouger le régime, ainsi que l’avocat Robert Amsterdam, présenté comme ayant une influence directe sur Donald Trump, mais dont l’impact réel est remis en question.

Des engagements majeurs concernant la fin de la crise anglophone ou la nécessité de réformes électorales n’ont pas trouvé de concrétisation, suscitant ainsi des doutes sur la capacité de Maurice Kamto à mener à bien ses projets politiques.

La gestion des fonds, notamment ceux destinés à la gestion de Survie Cameroun, a soulevé des interrogations sur la transparence et la responsabilité financière. De même, des initiatives telles que la vente aux enchères pour soutenir les prisonniers politiques ont été entachées d’irrégularités financières, exacerbant les inquiétudes sur la gestion des ressources.

Cette liste exhaustive de promesses non tenues a engendré des attentes déçues parmi ceux qui ont cru en l’engagement de Maurice Kamto. Les Camerounais attendent des explications et des comptes rendus sur ces engagements non réalisés, scrutant de près les actions du leader politique et exigeant des réponses sur les projets annoncés mais restés lettre morte.

1. Libération du Peuple Camerounais :
Lors de sa première rencontre avec la diaspora à Paris, Kamto avait déclaré qu’il savait comment libérer le peuple camerounais du régime Biya. Cependant, aucune action concrète n’a été entreprise pour atteindre cet objectif.

2. Réclamation des 32 PVs à Addis-Abeba :
Kamto avait porté une valise de papiers à Addis-Abeba pour réclamer les 32 procès-verbaux (PVs) et obtenir un nouveau vote minimum. Cependant, aucune avancée n’a été constatée dans cette démarche.

3. Influence de Dupont Moretti :
Kamto avait présenté Dupont Moretti comme un allié influent qui devait faire bouger le régime. Cependant, les cadres du directoire sont toujours en prison, remettant en question l’efficacité de cette prétendue influence.

4. Plainte contre Messanga Nyamding :
La plainte contre Messanga Nyamding a été déclarée irrecevable, laissant les partisans de Kamto sans réponse satisfaisante.

5. Plainte contre le Ministre Sadi à Paris :
La plainte contre le ministre Sadi à Paris, après les événements des casses d’ambassades, n’a produit aucun résultat significatif.

6. Rôle de Robert Amsterdam :
Robert Amsterdam, présenté comme un acteur clé avec une influence directe sur Donald Trump, s’est avéré être un grand bluff, laissant des partisans en prison.

7. Réformes du Code Électoral :
Kamto avait promis zéro élections sans réformes du code électoral, mais aucune action significative n’a été entreprise pour réaliser cette réforme.

8. Fin de la Crise Anglophone :
La promesse de Kamto de ne pas participer à des élections sans la fin de la crise anglophone est restée lettre morte, laissant la crise perdurer.

9. Bus de la Renaissance et Télévision :
Les promesses d’un bus de la Renaissance et d’une télévision du même nom sont restées sans réalisation concrète.

10. Gestion des Fonds de Survie Cameroun :
Les millions confiés à Kamto pour la gestion de Survie Cameroun ont disparu, suscitant des interrogations sur la transparence et la responsabilité financière.

11. Vente Aux Enchères Pour Soutenir les Prisonniers Politiques :
La vente aux enchères organisée pour soutenir les prisonniers politiques a été entachée d’irrégularités financières.

12. Séquence à la Présidence :
La séquence filmée à la présidence, avec des allégations sur le Nigeria, n’a jamais été suivie d’actions concrètes.

13. Signal pour Prendre le Pouvoir :
Les partisans de Kamto attendent toujours le signal promis pour prendre le pouvoir, après des déclarations lors d’un grand meeting à Bessengue.

14. Transparence et Bilan Produit :
Bien qu’il ait promis la transparence, le seul bilan produit par Kamto est celui de Survivol, servant apparemment à masquer le vol de 300 000 euros.

15. Audit de Survivol par Ernst and Young :
Kamto avait prétendu avoir confié l’audit de Survivol à Ernst and Young, mais la firme a démenti ces allégations, soulevant des questions sur la véracité de ses déclarations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi