fbpx

Cameroun Actuel

Maurice Kamto du MRC dénonce les mauvais traitements infligés à un détenu anglophone et appelle à la fin de la crise

Maurice Kamto

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, a exprimé une vive indignation face aux traitements inhumains subis par un détenu de la crise anglophone, M. Tabi Beson Blaise, actuellement soigné dans des conditions choquantes à l’Hôpital Laquintinie de Douala.

Les images dévastatrices de l’état du détenu évacué depuis la prison de New Bell ont suscité un tollé quant à la décence et à l’humanité dans le traitement des prisonniers. M. Kamto a dénoncé avec force le fait que M. Tabi Beson Blaise était enchaîné malgré sa détérioration physique, une situation rappelant des cas antérieurs de négligences médicales ayant conduit au décès de détenus anglophones dans des circonstances similaires.

Dans sa déclaration, Maurice Kamto a souligné l’inhumanité de tels traitements, affirmant que même les condamnés à mort ne devraient pas être soumis à de telles cruautés. Il a exigé des sanctions immédiates à l’encontre des responsables de ces pratiques, pointant du doigt les autorités médicales et pénitentiaires impliquées.

Le leader du MRC a appelé le gouvernement à agir rapidement pour mettre fin à de telles violations des droits humains, affirmant que la dignité humaine devait être préservée en toutes circonstances, indépendamment du statut du détenu.

En outre, Maurice Kamto a profité de cette déclaration pour réitérer l’urgence d’une résolution pacifique de la crise anglophone, appelant à un dialogue politique inclusif avec tous les acteurs concernés dans les régions anglophones du pays.

Cette déclaration de Maurice Kamto intervient comme un appel à l’action, soulignant l’importance vitale de la protection des droits humains et la résolution pacifique des conflits dans les régions anglophones, dans un contexte où la communauté internationale est de plus en plus attentive à la situation au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi