fbpx

Cameroun Actuel

Maroua : un véhicule de la gendarmerie prend feu lors d’une chasse aux vendeurs de médicaments de la rue

La scène cocasse a été vécue avec stupéfaction par les populations. Vendredi dernier, la brigade de recherches de Maroua a défrayé la chronique. Cette unité de la gendarmerie s’est rendu sur le terrain en vue de mener une chasse aux vendeurs de médicaments de la rue.

Ainsi, les éléments de cette brigade ont procédé à la saisie d’importants stocks de ces produits contrefaits dans plusieurs quartiers de Maroua. Des produits venus notamment du Nigeria voisin.

A la fin des ces opérations de ratissage, les gendarmes ont procédé à l’interpellation de plusieurs vendeurs. Alors que le chauffeur du véhicule s’apprête à démarrer la voiture, on aperçoit du feu jaillir du moteur.

Tout à coup, chacun essaie de se sauver. Les gendarmes qui se trouvaient à l’arrière de cette pick Toyota Land Cruiser en compagnie des vendeurs arrêtés ont pris la poudre d’escampette. Pareil pour les vendeurs menottés qui en ont profité pour s’enfuir.

Une enquête a été ouverte pour comprendre les mobiles de l’incendie qui a finalement réduit en cendres le véhicule de ces forces de sécurité. Mais l’arrestation des commerçants a donné lieu à moults interrogations dans la région. Car les gendarmes n’ont présenté aucun mandat du procureur de la République

Cet incident intervient alors que le Gouvernement à travers le ministère de la santé publique est déployé depuis plusieurs jours contre les médicaments de la rue à l’occasion de la journée africaine de lutte contre ces produits qui pullulent dans les grandes villes du Cameroun

« Aux administrations partenaires et aux partenaires bi et multilatéraux, qui œuvrent sans relâche à nos côtés, dans la lutte contre les faux médicaments, votre présence témoigne à suffisance de votre engagement pour la lutte contre les faux médicaments, qui demeure une préoccupation majeure de santé publique au Cameroun et qui préoccupe au plus haut point le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA… » s’exprimait MANAOUDA Malachie, le Ministre de la Santé Publique le 12 juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi