fbpx

Cameroun Actuel

Marchés boursiers : l’emprunt obligataire 2022 du Cameroun enregistre 102 millions Fcfa de transaction

La séance de cotation du 24 novembre dernier s’est clôturée avec une transaction enregistrée sur le compartiment des Obligations du marché boursier de l’Afrique centrale (Bvmac). 10 000 obligations « ECMR 6,25 % NET 2022-2029 » de l’Etat du Cameroun ont été rachetées à 9 900 Fcfa le prix d’un titre et un coupon couru de 317,62 F pour une enveloppe totale de 102,1 millions Fcfa.

L’intérêt des investisseurs sur ce titre est directement lié à la baisse de 100 F sur le prix unitaire de cette valeur. En besoin de cash, les détenteurs de ces obligations ont fixé à 99 %, soit 9 900 F le prix d’un titre, la valeur initiale étant de 10 000 Fcfa. En conséquence, les nouveaux acquéreurs de ces titres en plus des intérêts payés annuellement percevront une petite plus-value sur le remboursement du capital de l’emprunt.

Le rachat des obligations « ECMR 6,25 % NET 2022-2029 » intervient dans un contexte où le Cameroun a coté le 23 novembre 2023, son emprunt obligataire 2023 à taux et tranches multiples sur le compartiment ‘’C-Obligataire’’. Dans le cadre de ladite opération, la 1ère tranche de 3 ans est rémunéré à 5,80 % ; la 2e de 4 ans à 6 % ; la 3e de 6 à 6,75 % et la 4e de 8 ans à 7,25 %. À en croire les résultats y afférant, le Cameroun a mobilisé une enveloppe de 176,2 milliards de F sur 150 milliards sollicités, soit une sursouscription de 118 %. À l’issue de la séance de dépouillement, le pays a sollicité et obtenu du régulateur (Cosumaf), l’autorisation d’une surallocation de 26,2 milliards de F supplémentaires. Au total, 17,6 millions d’obligations ont été admis à la côte.

Au cours de la première séance de cotation de cette valeur, 892 obligations ‘’ECMR 2023 6 % Net 2023-2027’’ ont été échangés au prix de 10 000 F, soit un montant de 9,1 millions de F, coupon compris. Cette valeur a été mieux sollicitée, car le carnet d’ordre a affiché une demande de 700 titres au prix unitaire de 100 %.

Hormis la transaction sur l’emprunt obligataire 2022 du Cameroun, le bulletin officiel de la cote révèle deux opérations sur le compartiment A : 90 actions SOCAPALM échangées au prix unitaire de 50 100 Fcfa (avec un cours en hausse de 0,20 % par rapport au 22 novembre), pour un montant global de 4,5 millions de Fcfa; 21 actions REGIONALE échangées au prix unitaire de 42 500 F (avec un cours stable par rapport au 22 novembre), pour un montant global de 892 500 F.

Toutefois, plusieurs propositions d’achat et de vente des titres restent en carnet dans les livres des sociétés de bourse. Le principal défi pour le marché est à présent au niveau de la liquidité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi