fbpx

Cameroun Actuel

Macky Sall rencontre les candidats recalés au Sénégal : doléances et controverses sur le processus électoral

Macky Sall

Le 24 janvier, le président sortant du Sénégal, Macky Sall, a tenu une réunion avec les candidats recalés de la liste définitive de l’élection présidentielle prévue pour le 25 février 2024. Parmi les principaux sujets abordés figuraient les cas de Karim Wade et du candidat de substitution d’Ousmane Sonko, ainsi que les préoccupations liées au processus électoral.

Le collectif des candidats recalés a saisi cette occasion pour exprimer ses doléances et préoccupations concernant les manquements qu’ils estiment avoir constatés pendant le processus électoral. L’un des points soulevés a été le contrôle des parrainages, sur lequel des préoccupations ont été exprimées. Cette réunion a également été l’occasion de discuter de la libération de Bassirou Diomaye Faye, candidat du parti d’opposition dissous Pastef. Après le rejet de la candidature d’Ousmane Sonko, Faye est actuellement en prison depuis avril, bien qu’aucun jugement n’ait encore eu lieu dans son affaire.

Alioune Sarr, membre du collectif, a souligné l’importance de garantir des conditions équitables pour tous les candidats. Il a exprimé sa préoccupation quant à la possibilité d’une « élection complètement déséquilibrée » si l’un des candidats devait mener sa campagne depuis la prison.

Le cas de Karim Wade, autre candidat recalé, a également été abordé lors de la réunion. Le collectif a clairement indiqué que le rejet de la candidature de Wade n’était pas acceptable à leurs yeux, soulevant ainsi des questions sur le processus de sélection des candidats.

Cependant, il est à noter que plusieurs figures de l’opposition ont refusé de participer à cette réunion avec le président de la République, estimant que celle-ci intervient trop tardivement. Cette absence de certaines figures de l’opposition souligne les tensions persistantes et les divergences d’opinion concernant le processus électoral au Sénégal. À mesure que la date de l’élection se rapproche, les enjeux politiques et les débats entourant la transparence et l’équité du processus électoral devraient continuer à dominer la scène politique sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi