fbpx

Cameroun Actuel

Lutte contre le paludisme : les régions du Centre et du Sud réclament des moustiquaires

Lutte contre le paludisme

Les habitants des régions du Centre et du Sud du Cameroun pourraient bientôt disposer chez eux de moustiquaires imprégnées de longue durée (MILDA – MILDA). Leur appel au gouvernement pour qu’il examine leur situation a été porté au premier plan par certaines organisations de la société civile lors d’une conférence de presse le 9 novembre 2023.

Lors de la rencontre avec le presse, l’un des représentants des OSC, Joseph Wato, a expliqué que depuis 2016, les habitants de la Région Centre n’ont pas reçu de moustiquaires alors que ceux de la Région Sud les ont finalement reçues en 2021. Pour étayer leurs revendications, les OSC ont présenté des statistiques indiquant que le paludisme est malheureusement répandu dans ces deux régions.

Quel est le problème exactement?

Un représentant d’Impact Santé Afrique, organisateur de la conférence de presse, explique que l’argent (10 milliards de FCFA) pour l’achat des moustiquaires est disponible mais que le prestataire de l’appel d’offres n’a pas encore été identifié. Selon des sources non confirmées, un prestataire aurait été sélectionné mais son contrat aurait été annulé suite à une plainte déposée par un autre prestataire en lice pour l’appel d’offres. « Le paludisme ne peut pas attendre ; les moustiquaires doivent être achetées et distribuées », a rétorqué l’un des membres des OSC.

Pourquoi seulement deux régions sur dix en ont besoin ?

Les responsables d’Impact Santé Afrique expliquent que les huit autres régions du Cameroun disposaient de moustiquaires grâce à un partenariat avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme signé en février 2015. Suite à l’accord, le Cameroun a bénéficié d’un soutien en moustiquaires MILDA dans huit régions tandis que les moustiquaires dans les deux régions restantes, le Centre et le Sud, doivent être fournies par le gouvernement.

La voie à suivre pour l’acquisition de moustiquaires dans les régions du Centre et du Sud

Face à la situation actuelle, les organisations de la société civile proposent les solutions suivantes :

– L’accélération de la procédure pour qu’un prestataire achète et distribue les moustiquaires sans oublier la logistique incluant le coût de transport et de distribution des moustiquaires.

– Atténuer les retards en accompagnant les collectivités territoriales décentralisées dans ce qu’elles peuvent utiliser pour lutter contre le paludisme notamment en pulvérisant les quartiers

– Impliquer pleinement les OSC dans la mise en œuvre de ces mesures

Si tout se passe bien, les habitants des régions du Centre et du Sud du Cameroun pourraient bientôt disposer de leurs propres moustiquaires imprégnées de longue durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi