fbpx

Cameroun Actuel

Lions Indomptables : pourquoi Fabrice Ondoa et Dévis Epassy sont sélectionnés

Interrogé sur la sélection de Fabrice Ondoa et Dévis Epassy, Rigobert Song donne ses raisons, bien que peu convaincantes.

En manque criant de temps de jeu en Arabie Saoudite, Dévis Epassy a été appelé en sélection pour affronter l’Île Maurice et la Libye les 17 et 21 novembre prochain. Pourtant, le gardien titulaire lors des matchs contre la Serbie et le Brésil au mondial 2022, n’a plus joué en club, ni nulle part ailleurs depuis le 14 août dernier. Soit trois mois à cirer le banc de touche dans un championnat très peu compétitif comme la Saudi pro League.

Même son de cloche pour Fabrice Ondoa qui n’est rappelé en sélection que pour ses bons et loyaux services rendus en 2017. Six ans après, certains ont encore en mémoire ses arrêts reflexes qui ont permis au Cameroun de décrocher sa cinquième étoile continentale. Sauf que, après cet exploit, la grande carrière qui lui était prédite n’a pas eu lieu. Il a enchainé des passages dans des équipes de secondes zones, sans réussir à être titulaire indiscutable. La saison dernière, il a été relégué au rang de remplaçant au FK Auda, un modeste club de première division en Lettonie, oui rien que ça ! Pour se relancer, il a paraphé un contrat avec le Nîmes Olympiques, un club de National en France, oui, la troisième division ! Et même en D3, il a du mal à arracher une place de titulaire. Son seul match où, il a débuté dans les buts, s’est soldé par une lourde défaite (3-1) contre la lanterne rouge de National.

Mais, chez les Lions indomptables, ils sont la bienvenue ! D’ailleurs, Rigobert Song peine à trouver les mots justes pour justifier leur présence :

« Vous savez à un moment il faut faire des choix […] Thomas Nkono jouait dans quelle équipe en 1982 et 1990 ? Il y a des postes stratégiques […] Vous avez vu Fabrice a commencé à jouer donc il est compétitif. Epassy est important pour le groupe. Il faut savoir qu’on préserve le groupe surtout qu’il est important pour nous au niveau du groupe. »

S’étant rendu compte que son explication est complètement farfelue et tirée par les cheveux, il a tout de même laisser planer un doute sur leur présence en Côte d’Ivoire pour la CAN :

« …Ce qui ne veut dire qu’ils seront bien présent à la CAN. Pour le moment, on fait extrêmement confiance aux trois gardiens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi