fbpx

Cameroun Actuel

Lions Indomptables : la première dame du Cameroun aurait influencé l’annulation du contrat de Marc Brys

Marc Brys

Des rumeurs agitent le monde du football camerounais, évoquant des pressions de la première dame Chantal Biya pour annuler le contrat du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables, Marc Brys. Si ces allégations se confirment, cela représenterait un véritable bouleversement au sein de l’équipe nationale.

Selon plusieurs sources anonymes, des manœuvres en coulisse visent à mettre fin au contrat de Marc Brys, fraîchement nommé à la tête de l’équipe nationale camerounaise. Des publications sur les réseaux sociaux, notamment celles du lanceur d’alerte Paul Chouta, laissent entendre que la première dame pourrait être à l’origine de ces pressions.

La raison de cette intervention présumée reste encore floue, d’autant plus que la première dame n’occupe aucun poste officiel lui permettant d’intervenir dans les affaires de recrutement de l’équipe nationale. Marc Brys, un entraîneur belge de renom, avait été choisi pour succéder à Rigobert Song à la tête des Lions Indomptables.

Le contrat de Marc Brys, signé le 8 avril 2024 pour une durée de deux ans et demi, a été approuvé au ministère des Sports et de l’Education physique, en présence de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre en charge. Toutefois, la signature s’est déroulée en l’absence de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), qui était occupé par des préparatifs funéraires.

Notons que Marc Brys avait pour mission de qualifier le Cameroun et de garantir une participation honorable à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc. Cette tentative présumée d’annulation de son contrat soulève des questions sur la gouvernance du football camerounais et sur les motivations derrière de telles manœuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi