fbpx

Cameroun Actuel

Lions indomptables : faut-il virer l’entraîneur Rigobert Song Bahanag ?

En dépit de la victoire face à l’île Maurice vendredi dernier, nombre d’observateurs pensent que les Lions n’ont pas significativement progressé. Le résultat nul obtenu face à la Libye,  achève de convaincre sur les limites de l’encadrement technique.

Le Cameroun s’est offert la victoire contre l’Île Maurice dans ces qualifications à la Coupe du monde 2026, le 17 novembre dernier. Ceux qui analysent la rencontre de vendredi, soutiennent que Rigobert Song a surpris tout son petit monde avec un système de jeu inédit. Avec un 3-4-3 toujours expérimental et marqué par les premières capes, directement comme titulaires, de Tchamadeu et de Moumbagna, les coéquipiers de Zambo Anguissa ont comme souvent eu du mal à emballer la partie face à l’une des sélections les plus faibles du continent. C’est même le gardien de buts André Onana qui sera sollicité le premier, mais s’emparera sans trop de difficultés d’une tentative adverse en contre. Les Lions Indomptables parviendront néanmoins à riposter sur quelques coups d’éclats, à l’image de cette montée de Yongwa, mis en échec par le gardien adverse, de ce tir de Tchamadeu, trop mou pour inquiéter le portier, ou encore de cette frappe sèche du remuant Bryan Mbeumo, bien repoussée.

Sans génie dans le jeu, les hommes de Rigobert Song parviennent tout de même à inscrire le but libérateur par Bryan Mbeumo, en deux temps, juste avant la mi-temps après un déboulé de Wooh (1-0, 45e+2). Les Lions reviennent ensuite des vestiaires avec de meilleures intentions et Bryan Mbeumo n’est pas loin du doublé mais croque une belle occasion. Faute de se mettre à l’abri, les locaux se font toutefois peur à deux reprises sur la fin.

Gonzalez est, en effet, contraint d’intervenir en catastrophe dans les pieds de Villeneuve en pleine surface. Puis le numéro 7 mauricien manque le cadre d’un rien, gêné par le retour de Casteletto. Problème : sur cette action, André Onana, jusque-là peu sollicité, se blesse. Visiblement touché aux adducteurs, le gardien de Manchester United est contraint de céder sa place à Fabrice Ondoa. Les Camerounais vont saler l’addition par l’entremise de deux joueurs entrés en jeu: Georges Kevin Nkoudou, suite à un cafouillage dans la surface (87e), et le Toulousain Frank Magri, auteur de son premier but en sélection de la tête sur un centre de Yongwa (90+2), donnent à ce succès une ampleur presque flatteuse. En tête de leur groupe, les Lions Indomptables tenteront d’enchaîner mardi en Libye, vainqueur de l’Eswatini (1-0) un peu plus tôt. Toko Ekambi

Pour les fans de Rigobert Song, même si l’opposition était très faible, ce qui a d’avantage plu vendredi, c’est l’audace du sélectionneur. De plus, il a montré de réels progrès dans la gestion de son effectif et des remplacements. « Je suis fier parce que en football, le plus important c’est de gagner. Je suis satisfait mais je continue d’apprendre et de découvrir. J’ai un objectif à atteindre et j’ai besoin de temps. Mais pour aujourd’hui, je suis satisfait de la victoire et de ces points très importants car mardi, nous jouons la Libye et nous espérons aussi faire un résultat positif », a confié Rigobert Song à l’issue de la rencontre.

« Honnêtement je crois qu’il est temps de relancer Clinton Njié ou Kevin Nkoudou sur ce côté, car Toko-Ekambi nous fait carrément jouer à 10 contre 11 depuis un bon moment. Il faut que Rigobert Song prenne ses responsabilités dès mardi à Benghazi face à la Libye,» a déclaré le journaliste Alain Denis Ikoul à propos de la prestation de Toko-Ekambi. En réaction aux critiques contre l’attaquant camerounais, Rigobert Song a plutôt volé à son secours.

« Toko, c’est un joueur d’expérience et qui est très important pour l’équipe et le collectif. En tant que ancien joueur, c’est pas tous les jours qu’on est en forme. Nous suivons tous ce qu’il fait en club et au regard de cela, il mérite être là. Peut-être aujourd’hui, il n’a pas donné le meilleur de lui mais pour le collectif, il est très important », a déclaré Rigo.

Globalement, certains observateurs pensent que le Cameroun n’a pas significativement progressé malgré sa victoire nette contre l’Île Maurice à Japoma. « Rigobert Song se camoufle derrière le résultat.On va certes retenir la victoire, mais je n’ai pas la même analyse que Rigobert Song qui pense que ce choix tactique (3-4-3, ndlr) a été abouti dans le contenu,» a confié Ivan Kamwa, consultant à Cfoot, après la conférence de presse de Rigobert Song.

« Ce qu’il faut d’abord noté est que les joueurs pour la plupart ne se connaissent pas. Mais le match d’hier nous a montré que c’est possible de faire des choses sans se connaître, il suffit d’avoir une vision d’ensemble. Je pense que le coach Rigobert Song sait dorénavant qui sera de la partie pour le voyage vers la Côte d’Ivoire. Ces jeunes recrues peuvent faire des grosses performances. Les  » matos  » sont connus de tous, les milieux de terrain connus, les attaquants connus. Je préfère ne pas citer les noms ; nous les avons tous juger hier même si on avait en face une équipe de bas niveau. Que le coach arrête de tester les joueurs chaque fois car nous n’aurons jamais une équipe parfaite. Qu’il prenne ses responsabilités en main.», a réagi un observateur.

Face à Libye

Les choix de l’encadrement technique et le système de jeu mis en place pour affronter la Libye mardi dernier ont davantage surpris. Comment justifier la non titularisation de Brian Mbeumo, buteur contre l’île Maurice et buteur contre le Burundi lors du match ayant qualifié les Lions Indomptables pourla prochaine Can ? Le pensionnaire de Brentford en Premier League en Angleterre, est pourtant l’un des atouts majeurs de la ligne offensive des Lions Indomptables depuis la coupe du monde Qatar 2022. Pour une rencontre qualificative à la prochaine coupe du monde, Song voulait-il vraiment empocher les trois points ? Nous en doutons. Le score de parité d’un but partout ayant sanctionné la rencontre, pourrait être préjudiciable au décompte final des points. ‘‘Magnan’’ n’est pas l’homme de la situation et devrait être viré de son poste avant la Can qu’organise la Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi