fbpx

Cameroun Actuel

L’Inde autorise l’envoi de 190 000 tonnes de riz vers le Cameroun malgré l’interdiction d’exportation

Le gouvernement indien a décidé d’autoriser l’envoi de 190 000 tonnes de riz blanc non basmati vers le Cameroun, contournant ainsi l’interdiction d’exportation en vigueur depuis le 21 juillet 2023. Cette décision, annoncée par le ministre du Commerce camerounais, Luc Magloire Mbarga Atangana, fait suite à un décret du gouvernement indien autorisant cette exportation exceptionnelle vers sept pays, dont le Cameroun.

La société Amir Chand Jagdish Kumar Export Ltd, spécialisée dans la production et la commercialisation du riz indien, se prépare à expédier cette importante cargaison vers le Cameroun. Lors d’une rencontre entre Shivam Malik, responsable Afrique de cette société, et le ministre du Commerce camerounais, il a été discuté des modalités de cette livraison, mettant l’accent sur la logistique pour assurer une expédition rapide et efficace de ce riz.

Cette quantité de riz équivaut à environ quatre mois de consommation locale, offrant une garantie supplémentaire pour couvrir la demande pendant la période des fêtes de fin d’année. Le riz, tout comme le poisson congelé, figure parmi les principaux produits alimentaires importés au Cameroun.

L’Inde, qui représente plus de 40% des exportations mondiales de riz, a interdit l’exportation de son riz blanc non basmati pour répondre aux besoins de sa population locale et pour stabiliser les prix sur le marché intérieur. Toutefois, elle a accordé une dérogation à quelques pays, dont le Cameroun, pour des exportations spécifiques afin de garantir l’approvisionnement de ces États.

Les données de TradeMap montrent que le Cameroun a importé 529 000 tonnes de riz indien en 2022 pour une valeur de plus de 175 millions de dollars, témoignant de l’importance de cette source d’approvisionnement pour le pays.

Cette initiative permettra de maintenir une offre stable de riz sur le marché camerounais, répondant ainsi à la demande des consommateurs malgré les restrictions d’exportation imposées par l’Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi