fbpx

Cameroun Actuel

L’inauguration du marché international de Banki relance des échanges entre le Cameroun et le Nigeria

Le 14 février 2024 marquera une date significative pour la ville nigériane de Banki et la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, car le marché international a été officiellement inauguré en présence du gouverneur de l’État nigérian de Borno et du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, Midjiyawa Bakary. Cet événement symbolise la fin des exactions perpétrées par la secte islamiste Boko Haram, qui avaient entravé les échanges entre les deux pays pendant une décennie.

L’objectif déclaré du marché international de Banki est de revitaliser les échanges économiques entre le Nigeria et le Cameroun, qui avaient considérablement diminué en raison des troubles causés par Boko Haram. L’infrastructure, construite sur plusieurs hectares, comprend plus de 1 000 boutiques et un demi-millier de comptoirs pour les commerçants ambulants, témoignant de l’ampleur de cet investissement, dont le coût n’a pas été divulgué.

Selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), le Nigeria demeure l’un des principaux partenaires commerciaux du Cameroun en Afrique. En 2022, le Nigeria a vendu des biens pour un montant de 43,7 milliards de FCFA au Cameroun, se classant ainsi comme le 6e fournisseur sur le continent. De son côté, le Cameroun a effectué des achats d’une valeur de 34,2 milliards de FCFA au Nigeria, le positionnant comme le 4e client africain.

Il est important de noter que ces chiffres pourraient sous-estimer le véritable niveau des échanges en raison de la porosité des frontières, entraînant des échanges transfrontaliers qui ne sont pas toujours enregistrés dans les statistiques douanières, comme le souligne l’INS.

L’inauguration du marché international de Banki représente donc une étape cruciale dans la normalisation des relations commerciales entre le Cameroun et le Nigeria, ouvrant la voie à une collaboration renforcée et à une prospérité économique mutuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi