fbpx

Cameroun Actuel

Libianca annule sa tournée nord-américaine après des menaces des séparatistes camerounais de la diaspora

Libianca

La sensation musicale devenue célèbre grâce au brillant single People, a déclaré vendredi que son équipe avait décidé d’annuler une tournée prévue en Amérique du Nord parce que les séparatistes combattant dans le conflit armé du Cameroun dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest l’avaient menacée pour avoir brandi un drapeau camerounais. 

Libianca a écrit cette annonce dans une lettre manuscrite à ses fans, exprimant sa tristesse de ne pas avoir honoré sa promesse. Mais elle a souligné que sa sécurité était primordiale.

L’une de ces menaces est venue du séparatiste basé en Belgique et porte-parole du groupe armé, Batubu Kwifor, Sama Thomas Achoa, qui dirige une plateforme de propagande appelée Amba News Line.

Libianca a déclaré que les menaces se sont multipliées après sa tournée en Australie, mais elle espère qu’un jour la paix reviendra dans les deux régions et que le Cameroun restera une République-Unie.

Récemment, certains séparatistes ont pris pour cible des civils, les intimidant sous la menace d’armes pour qu’ils brandissent leurs drapeaux ou qu’ils subissent les conséquences. Libianca n’est qu’une victime de telles menaces. Les séparatistes prétendent se battre pour le peuple, mais leurs activités disent le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi