fbpx

Cameroun Actuel

Libération surprenante dans l’affaire Martinez Zogo : mystère non résolu

Martinez Zogo

Une décision inattendue secoue l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo : le juge d’instruction militaire Sikati Kwamo a ordonné la libération de Jean-Pierre Amougou Belinga, PDG du groupe l’Anecdote, et de Maxime Eko Eko, responsable de la DGRE, selon des sources crédibles.

Cette volte-face judiciaire pose une question majeure : si Belinga et Eko Eko sont innocentés, qui est le véritable responsable de la tragique mort de Martinez Zogo ?

Ce rebondissement majeur dans l’affaire qui a captivé l’opinion publique ouvre une nouvelle ère d’incertitude. Le juge a estimé que les preuves présentées jusqu’à présent n’étaient pas suffisantes pour maintenir les deux accusés en détention, plongeant ainsi l’enquête dans une zone grise.

La libération d’Amougou Belinga, figure médiatique de premier plan, soulève des questions sur les liens potentiels entre cette affaire et les cercles politiques et médiatiques au Cameroun. Pourtant, cette décision ne fait que complexifier davantage le mystère autour de la mort de Martinez Zogo.

Alors que les enquêteurs poursuivent leurs investigations, la libération de ces deux personnalités d’influence met en lumière les aspects troubles et inexpliqués de cette affaire. L’attention se tourne maintenant vers l’évolution future de cette enquête et la quête incessante de justice pour Martinez Zogo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi