fbpx

Cameroun Actuel

L'ex-président albanais Sali Berisha placé en résidence surveillée

L’ancien président et premier ministre albanais, Sali Berisha, a été assigné samedi à résidence à son domicile pour avoir refusé de se présenter devant la justice dans le cadre d’une enquête pour corruption, a indiqué la justice albanaise.

Ce placement a été confirmé à l’AFP par le conseiller juridique du parti de M. Berisha, Ivi Kaso. Le tribunal spécial contre la corruption et le crime organisé a inculpé en octobre M. Berisha, 79 ans, le soupçonnant de « corruption passive d’un haut fonctionnaire ».

L’enquête est liée au favoritisme présumé dont son gendre aurait bénéficié lors de la privatisation d’un complexe sportif qui appartenait à l’Etat, alors que M. Berisha était le chef du gouvernement, en 2008. Il dirige aujourd’hui le Parti démocratique, un parti d’opposition.

Son avocat a précisé que le tribunal avait interdit à l’ancien chef du gouvernement de communiquer avec quiconque, en dehors des « membres de la famille qui vivent avec lui ». Il a précisé qu’il avait l’intention de faire appel de cette décision du tribunal.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi