fbpx

Cameroun Actuel

Les technologies. Apple cède face à Bruxelles et intègre le port de recharge universel

Apple a finalement cédé : le géant californien a intégré le port de recharge universel dit « USB-C » dans sa nouvelle gamme d’iPhone présentée mardi, un an avant d’y être obligé par une loi européenne qu’il combattait de longue date.

« L’USB-C est devenu le standard universellement accepté », a reconnu Kaiann Drance, vice-présidente du groupe californien, lors de l’événement marketing annuel organisé trois mois avant les fêtes de fin d’année. Le port universel ne fait pas partie des innovations technologiques qu’Apple aime mettre en avant, mais Bruxelles a imposé aux fabricants d’appareils électroniques d’équiper tous les nouveaux smartphones, tablettes et appareils photo d’un port USB-C. d’ici fin 2024.

L’iPhone 15 dévoilé

Les dirigeants de la marque à la pomme ont dévoilé mardi quatre nouveaux iPhone avec, comme chaque année, des écrans plus lumineux, des objectifs plus sophistiqués et des puces informatiques plus avancées. Le modèle de base, l’iPhone 15, sera commercialisé à partir de 800 dollars, soit le même prix que l’iPhone 14 présenté il y a un an. Le modèle professionnel le plus cher, l’iPhone 15 Pro Max, coûtera au moins 1 200 dollars, soit 100 dollars de plus que son équivalent de la gamme précédente.

Intégrer plus largement le port USB-C représente une petite révolution pour l’écosystème de produits et services d’Apple, difficile à intégrer avec d’autres systèmes. Même si certains ordinateurs de la marque embarquaient déjà cette prise. Il y a deux ans, alors que le texte européen était en discussion, le groupe américain avait tenté de s’y opposer en arguant que sa technologie « Lightning » équipait déjà plus d’un milliard d’appareils dans le monde et que la nouvelle réglementation allait « étouffer l’innovation », voire « étouffer l’innovation ». « nuire aux consommateurs ».

Pour l’Union européenne, il s’agit au contraire de leur faciliter la vie et de réduire la quantité de déchets électroniques créés à mesure que les chargeurs deviennent obsolètes. « Le chargeur commun relève du bon sens et il est à notre portée », a déclaré mardi le commissaire européen Thierry Breton. Cette mesure devrait permettre aux consommateurs européens d’économiser 250 millions d’euros chaque année.

Grb2

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi