fbpx

Cameroun Actuel

les supporters fous de joie au départ des Toulousains pour la capitale

l’essentiel
Plus de 300 supporters se sont rassemblés ce jeudi devant le stade Ernest Wallon, équipés de drapeaux et de maillots rouges et noirs pour soutenir nos joueurs du Stade Toulousain. La mascotte de la Ville Rose, Ova Lion était également présente pour le départ des joueurs en bus vers la capitale.

Plus de 300 supporters, plus ou moins jeunes, se sont réunis à 13 heures ce jeudi devant le stade Ernest-Wallon pour « insuffler de la force » à nos joueurs. Pour rappel, la finale du top 14 aura lieu au Stade de France, ce samedi à 21 heures face aux Rochellais. Les fans espèrent voir les joueurs revenir avec le 22nd Shield. Entre musique et chants, la bonne ambiance était de mise autour du parking. « J’ai toujours vécu à Toulouse et je soutiens le stade depuis mon plus jeune âge. Le rugby est plus qu’une passion, c’est une tradition ici », raconte Stéphane, salarié de Toulouse Métropole.

De nombreux supporters venus encourager le Stade Toulousain
DDM – Frédéric Charmeux

, Cameroun Actuel

Une haie d’honneur au milieu de la fumée.
DDM – Frédéric Charmeux

Après le bac, c’est Ntamack

Ce jeudi 15 juin, les élèves de première année ont passé leur test de français. Cela n’a cependant pas découragé les supporters de venir applaudir les joueurs dans le stade. « On vient de finir notre bac français. On a tout de suite enfilé le maillot et on est vite venu ici pour décompresser et encourager les joueurs du stade Toulousain. Malheureusement on ne pourra pas être à Paris pour la finale mais on ira au Capitole avec les autres supporters pour regarder et fêter, on espère la victoire de nos joueurs », confient Etienne et Romain, lycéens de 16 ans.

Qui ne saute pas n’est pas Tou-lou-sain !

« Cela fait plus de vingt ans que je soutiens le Stade Toulousain et je suis venu aujourd’hui les accompagner dans le bus et leur montrer que nous sommes derrière eux. J’adore l’ambiance, les joueurs sont accessibles et très sympathiques », explique Pascal, 62 ans, avec son drapeau fait pour les jours de match sur lequel on retrouve la signature de tous les joueurs. « Je suis venu parce que je n’avais jamais eu l’occasion de voir un départ ou une arrivée. Je soutiens le stade depuis peu de temps, grâce à mon copain et cela nous permet de partager un sport en commun. J’ai eu de la chance puisque j’ai pris mon places pour la finale d’octobre dernier quand je me suis rendu compte que Toulouse était bien placé au classement, et ça a payé », raconte Maylis, 22 ans. Les joueurs sont alors montés à bord des deux voitures présentes sur le parking, entourés d’une vingtaine de fumeurs et d’une centaine Ventilateurs. Un avant-goût de ce que la finale nous réserve…

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi