fbpx

Cameroun Actuel

Les paysans suisses lancent un message SOS simultané jeudi soir

Les agriculteurs suisses vont lancer jeudi soir un SOS simultané à travers le pays. L’appel au secours symbolique sera formé par des tracteurs rassemblés dans des champs, surtout en Suisse romande. Une dizaine de manifestations étaient annoncées à la mi-journée.

Des rassemblements de tracteurs sont prévus à Echallens (VD), Boudevilliers (NE), Perly-Certoux (GE), Vallon, Vaulruz et Lussy (FR), Saignelégier (JU), Reconvilier (BE) et au moins deux autres en Suisse alémanique, à Hinwil (ZH) et Wallbach (AG), a indiqué à Keystone-ATS Arnaud Rochat, agriculteur à Bavois (VD) et instigateur du mouvement Révolte agricole Suisse via un groupe Facebook.

« Entre Echallens et Goumoëns, nous attendons par exemple jusqu’à 500 tracteurs dans un champ » pour former le SOS grandeur nature, ajoute-t-il. « C’est un appel au secours simultané », résume-t-il.

Prix du lait ciblé

Selon lui, l’idée est désormais de mobiliser les paysans autour de revendications ciblées. Jeudi soir, c’est le prix du lait qui sera au coeur des préoccupations en vue de la séance de l’Interprofession du Lait (IP Lait) prévue le lendemain, où il sera question de la détermination du prix indicatif du lait.

« Les paysans demandent d’avoir des prix rémunérateurs sur le long terme pour que notre métier soit viable. Nous voulons être payés pour ce que l’on produit avec des prix qui prennent en compte nos charges. Il y a quand même un problème si le prix du lait est moins cher que l’eau en bouteille », affirme M. Rochat.

Après les mobilisations en France, en Allemagne et dans d’autres pays d’Europe, la révolte a aussi gagné la Suisse fin janvier dernier. Plusieurs manifestations collectives, solidaires et pacifiques ont eu lieu depuis à travers le pays. Les agriculteurs helvétiques font dans l’ensemble valoir leurs droits à des rémunérations plus équitables.

Samedi soir dernier, de nombreux feux de protestation ont été organisés dans les campagnes, en particulier dans les cantons de Vaud et Fribourg. A Chiètres (FR), le rassemblement avait par exemple réuni en fin de semaine près de 1000 personnes et quelque 400 tracteurs. Révolte agricole Suisse indique que les appels aux rassemblements vont se poursuivre dans les semaines et mois à venir.

Revendications et pétition

Dans un communiqué commun publié le 29 janvier, l’Union suisse des paysans (USP), la faitière agricole romande Agora et les Chambres romandes d’agriculture…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi