fbpx

Cameroun Actuel

Les paris sportifs en ligne en Côte d’Ivoire sous le monopole de la Loterie Nationale : les parieurs en quête d’alternatives

Une décision prise lors du dernier conseil des ministres en Côte d’Ivoire pourrait bien changer la donne pour les entreprises de jeux du hasard et de paris sportifs en ligne. La Loterie Nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) s’est vue octroyer des droits exclusifs pour l’organisation des jeux de hasard et des paris sportifs en ligne, bannissant ainsi toute concurrence sur le territoire national.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que cette mesure interdisait à tout autre opérateur que la LONACI de proposer ce type de jeux, appelant par la même occasion les parieurs à ne pas soutenir d’autres plateformes.

Cette décision affecte notamment l’entreprise de paris sportifs russe 1Xbet, un acteur majeur du secteur en Côte d’Ivoire comptant plus de 400 000 utilisateurs en 2023. Réagissant à cette annonce, le pasteur controversé, le général Camille Makosso, a pointé du doigt les enjeux économiques derrière cette interdiction. Il a expliqué que Betclic, affilié à la Lonaci, n’a pas réussi à concurrencer efficacement 1xbet, alors que ce dernier reste très populaire auprès des parieurs ivoiriens.

Bien que cette décision contrarie de nombreux parieurs, Camille Makosso estime que ces derniers trouveront des alternatives pour continuer à parier sur 1xbet malgré cette interdiction.

Cette évolution réglementaire bouleverse le paysage des paris sportifs en ligne en Côte d’Ivoire, contraignant les parieurs à rechercher de nouvelles options pour leurs activités de jeu en ligne, dans un contexte où la LONACI détient désormais le monopole dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi