fbpx

Cameroun Actuel

« Les mecs sont en colère, c’est une bonne chose »

Pour la deuxième année consécutive, les Oilers d’Edmonton ont gêné les Kings de Los Angeles en séries éliminatoires. Bien sûr, le tout laisse un goût amer dans la bouche du Québécois Phillip Danault et de ses coéquipiers.

Le rapport de fin de saison de l’équipe californienne mardi a beaucoup tourné autour des Oilers. Pour les Kings, cette équipe deviendra plus qu’un adversaire, mais un objectif à atteindre.

Lire aussi : « Parfois, c’est un avantage d’être un peu naïf » – Jack Hughes

Lire aussi : Pas moyen de jouer ailleurs qu’à Tampa pour Steven Stamkos

Lire aussi : LNH : pas d’arbitre québécois au deuxième tour

« Tout le monde est en colère et mécontent de ce qui s’est passé, a admis Danault en conférence de presse. Nous voulons gagner. On n’est pas là pour jouer au hockey « décontracté ». Vous jouez 82 matchs, c’est dur pour le corps et vous arrivez en séries éliminatoires pour perdre au premier tour ; ce n’est pas très amusant. »

Le joueur de centre a eu la lourde tâche de surveiller Connor McDavid durant les six matchs, comme il l’avait fait l’année précédente. Le stratège défensif améliore son jeu en séries éliminatoires et il l’a prouvé auparavant avec les Canadiens de Montréal.

  • Ne manquez pas la chronique sportive de Jean-François Baril, au micro de tous les jours sur les vagues de :

« L’année dernière, j’avais l’impression de suivre McDavid comme son ombre, mais je l’ai fait différemment cette année. C’était plus amusant et plus efficace comme ça, d’imposer notre jeu, de garder la rondelle plus souvent. […] Même si cela s’est terminé en six, pour cette raison, je me sentais mieux », a déclaré Danault.

A titre individuel, l’athlète de 30 ans peut dire mission accomplie. Il a récolté cinq points et a limité McDavid à un seul but à cinq contre cinq. Le meneur des Oilers a été l’attaquant le plus utilisé au premier tour, avec un temps de glace moyen de 25:10.

Une bonne frustration

Après ce nouvel échec face à Edmonton, les Kings ne chercheront pas à tout changer, selon le capitaine Anze Kopitar. Quelques ajustements seront nécessaires, mais le Slovène pense que son équipe a ce qu’il faut pour battre les Oilers.

« L’année dernière, nous étions heureux d’atteindre [les séries] et cette année, nous étions censés y participer. Nous ne sommes certainement pas satisfaits de cette sortie au premier tour. Comme je l’ai dit, après cette année, les gars sont en colère, c’est une bonne chose », a-t-il déclaré.

Il en va de même pour l’expérimenté défenseur Drew Doughty, qui espère retrouver ses rivaux albertains.

« Je veux rejouer contre Edmonton. Nous avons fait quelques ajustements et nous étions la meilleure équipe pour [le match numéro 6]. J’adorerais rejouer à Edmonton. La rivalité ne fait que grandir et grandir, et c’est le genre de confrontation que nous aimons. …

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi