fbpx

Cameroun Actuel

Les Lausannois adhèrent au Plan climat, selon un sondage

La Municipalité de Lausanne a fait faire un sondage d’opinion en 2022 pour évaluer la perception et l’adhésion de la population à son Plan climat. Les résultats présentés lundi montrent que les personnes interrogées soutiennent les mesures et les objectifs de la Ville et attendent que celle-ci poursuive ses actions en ce sens.

D’une manière générale, 44% de la population connaît l’existence du Plan climat, principalement via la presse écrite. Une personne sur cinq en connaît les grandes lignes et 4% les mesures détaillées. Parmi les personnes connaissant son existence, une large majorité (79%) estime que ce plan d’action est nécessaire, 38% estiment qu’il va trop loin.

Selon le syndic Grégoire Junod, s’agissant d’une politique publique, « le niveau de notoriété du Plan climat n’est pas mauvais ». « On s’attendait à un peu moins », a-t-il déclaré devant la presse. « C’est une bonne base qui montre que la population voit bien dans quelle direction nous allons ».

Meilleure offre de transports publics

En matière de mobilité, le sondage met en évidence le fait que 46% des propriétaires de voiture à essence seraient prêts à y renoncer complètement, à condition notamment d’avoir une meilleure offre de transports publics, des véhicules partagés et une augmentation du sentiment de sécurité à vélo, a expliqué Florence Germond. La municipale en charge de la mobilité a précisé qu’un petit quart (23%) serait prêt à remplacer la voiture thermique par une électrique. En revanche, seule une petite majorité de résidents lausannois sont d’avis qu’il faut réduire le nombre de places de parc au centre-ville.

Selon Florence Germond, il s’agit de proposer des politiques publiques d’accompagnement fortes en faveur des modes de transport durables, telles que renforcer l’offre des transports publics et travailler sur leurs tarifs. La majorité des personnes interrogées souhaitent par ailleurs attribuer plus d’espace aux pistes cyclables.

Assainir les bâtiments

Quant à l’assainissement des bâtiments, autre priorité du Plan climat, une grande majorité des personnes sondées (81%) se disent prêtes à subir des travaux pour des rénovations énergétiques, a constaté Natacha Litzistorf, municipale en charge du logement. Beaucoup moins sont enclines à subir une hausse de loyer.

La population est en revanche largement prête à effectuer des gestes au quotidien, tel qu’aérer les…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi