fbpx

Cameroun Actuel

les communistes vont-ils confirmer la stratégie de Fabien Roussel ?

l’essentiel
Depuis vendredi et jusqu’à dimanche les 40.000 membres du Parti communiste doivent choisir entre deux textes d’orientation pour le 39e congrès qui se tiendra à Marseille du 7 au 9 avril 2023.

A gauche ce week-end, c’est deux salles, deux ambiances. Si les socialistes marseillais tenteront de dépasser leurs divisions après l’élection contestée d’Olivier Faure au poste de premier secrétaire, les communistes, dans la sérénité et la discrétion médiatique, décideront de leur stratégie politique et, ce faisant, diront qu’ils confirment ou non celle de leur secrétaire national Fabien Roussel, candidat à sa succession pour le 39e congrès en avril, à Marseille.

Depuis vendredi midi et jusqu’à dimanche 13 heures, les 40.000 militants doivent ainsi choisir entre deux orientations qui détermineront notamment le rapport des communistes à la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) et la hiérarchie dans les luttes à mener.

Deux textes en lice

D’un côté le texte de la direction sortante porté par Fabien Roussel, à la tête du parti depuis 2018. Ce socle commun est intitulé « Ambition communiste pour de nouveaux jours heureux » ; des jours heureux dont Fabien Roussel avait fait son slogan de campagne pour la dernière élection présidentielle où il avait recueilli 2,28 % des suffrages au premier tour, devant la socialiste Anne Hidalgo (1,75 %). Ce texte défend une ligne pour reconquérir « les catégories populaires » en plaidant pour « une gauche ouvrière » contre la « gauche bénéficiaire ». Un discours sur le travail qui en avait agacé certains au PCF, tout comme les déclarations de Fabien Roussel sur la chasse ou la viande qui avaient créé le buzz…

Le texte alternatif, « Urgence du communisme », est soutenu par l’ancien secrétaire national Pierre Laurent, la députée Elsa Faucillon ou encore l’ancienne ministre Marie-George Buffet. Sous-titrée « Ensemble pour des victoires populaires », elle veut élargir les actions au-delà de la seule question sociale et embrasser les questions environnementales, sociétales, féministes et antiracistes.

Quelle attitude avec Nupes ?

Mais comme au PS, plus que sur le fond c’est bien sur la forme que les oppositions vont se cristalliser avec une question : quelle doit être la position du PCF avec Nupes ? Pour Fabien Roussel, qui n’a jamais été un farouche partisan de cette alliance dominée par LFI, les choses sont claires. Après avoir prôné l’autonomie du PC par rapport à LFI aux européennes de 2009 avec Ian Brossat, puis une candidature communiste à la présidentielle de 2022 plutôt qu’un soutien à celle de Jean-Luc Mélenchon, le PC doit continuer à être autonome. Le texte annonce ainsi une liste communiste pour les européennes de 2024.

S’il reconnaît que les Nupes ont…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi