fbpx

Cameroun Actuel

Le Sénégal réussit à suspendre la vente des objets appartenant à Léopold Sédar Senghor en France

Le Sénégal a réussi à faire suspendre la vente de plus d’une centaine d’objets appartenant à Léopold Sédar Senghor, le père de l’indépendance du pays. Cette collection précieuse, comprenant des bagues, des montres, des pendentifs et des décorations militaires, devait être mise aux enchères ce samedi à Caen, en France. Cependant, le président Macky Sall a demandé dans un communiqué que ces objets soient acquis par l’État sénégalais afin de préserver la mémoire et le patrimoine de Senghor.

Le ministre de la Culture, Aliou Sow, a mené les discussions avec le commissaire-priseur pour faire revenir ces objets au Sénégal. Selon lui, ces objets sont précieux non seulement sur le plan symbolique et historique, mais aussi pour la valorisation et la préservation du patrimoine historique du pays. Le président Senghor, en tant que figure emblématique de l’histoire sénégalaise, appartient à la nation tout entière et ses biens doivent être mis à la disposition du peuple.

Ces objets étaient détenus par un particulier, mais grâce aux efforts du gouvernement sénégalais, la vente aux enchères a été interrompue. Les discussions se poursuivent pour déterminer le montant de l’acquisition de l’ensemble de la collection par le Sénégal. Cette décision témoigne de l’importance accordée à la préservation du patrimoine culturel et historique du pays, ainsi qu’à la reconnaissance de l’héritage de Senghor en tant que leader de l’indépendance.

La suspension de cette vente permettra au Sénégal de préserver ces objets précieux et de les mettre à la disposition du public, afin que chacun puisse en profiter et les explorer comme un élément important de l’histoire du pays. Cette initiative souligne l’engagement du gouvernement sénégalais à valoriser et à préserver l’héritage culturel du pays pour les générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi