fbpx

Cameroun Actuel

Le président de l’USP inquiet face à la grogne paysanne

La saison 2024 du Théâtre du Jorat se décline en 15 spectacles, du 24 mai au 20 septembre. La Grange Sublime, à Mézières (VD), propose un cocktail artistique allant de la danse au théâtre, en passant par la musique et les choeurs.

Plusieurs concerts sont au programme: Daniel Auteuil interprétera des musiques et des textes de son cru, Camille et Julie Berthollet fusionneront musique classique et pop, avec des morceaux de Queen ou des Beatles et Dominique A revisitera 30 ans de son répertoire accompagné des 40 musiciens de l’Orchestre de Chambre de Genève.

La saison 2024, plus courte et intense, s’ouvre le 24 mai avec « 20’000 lieues sous les mers » de Jules Verne, un spectacle pour acteurs et marionnettes de Chistian Hecq et Valérie Lesort. Suivront « Fantasio » qui réunit une bande de jeunes acteurs puis, en août, « Désalpe », d’Antoine Jaccoud, où trois comédiennes et quatre musiciens racontent la détresse des hôteliers et moniteurs de ski face à la disparition de l’or blanc.

Plusieurs créations

Avec « Chapitres de la chute: la saga des Lehman Brothers », Thierry Romanens et les musiciens de Format A’3 raconteront avec truculence l’épopée capitaliste des frères Lehman. Le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui présentera « Nomad », une pièce créée en 2019 où dix danseurs explorent la difficulté de vivre dans le désert.

Plusieurs créations jalonneront cette saison, la deuxième sous la houlette d’Ariane Morin: « INRI » du musicien André Hahne qui réinvente la Passion selon Saint Jean de Bach, en version jazz, avec des danseurs, un choeur et le Sinfonietta, « Graals » de Luc Birraux en coproduction avec Le Grand Théâtre de Genève et la Haute Ecole de musique et une oeuvre chorale « Me voici nue ».

La Grange Sublime, bâtiment de 1908 classé monument historique, est en cours de restauration jusqu’au printemps 2025. Cette année, les travaux se concentrent sur les jardins, où un pavillon avec terrasse et une arrière-scène modernisée sont en construction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi