fbpx

Cameroun Actuel

Le Nord-Coréen Kim appelle à "accélérer les préparatifs de guerre"

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a appelé à « accélérer les préparatifs de guerre » de son pays, y compris son programme d’armement nucléaire, ont rapporté jeudi les médias d’Etat. Il a invoqué une « grave situation politique et militaire ».

Au cours de la réunion plénière du comité central du parti des travailleurs de Corée, grand-messe annuelle du parti unique au pouvoir en Corée du Nord, Kim Jong-un a ordonné « à l’armée populaire, à l’industrie des munitions, aux secteurs des armes nucléaires et de la défense civile d’accélérer les préparatifs de guerre », selon l’agence de presse officielle KCNA.

Le dirigeant a lancé cet appel en raison de « la grave situation politique et militaire dans la péninsule de Corée qui a atteint un point extrême », a ajouté KCNA, évoquant des « manoeuvres de confrontation des Etats-Unis et de leurs forces vassales sans précédent dans l’histoire ».

Rapprochement avec Moscou

La Corée du Nord a procédé cette année à un nombre record d’essais de missiles balistiques, en violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. En 2023, elle a gravé dans sa constitution son statut de puissance nucléaire, a lancé avec succès un satellite militaire espion et a testé également avec succès le Hwasong-18, le missile balistique intercontinental (ICBM) le plus puissant de son arsenal, capable d’atteindre les Etats-Unis.

De leur côté, les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ont intensifié leur coopération militaire, activant un système de partage de données en temps réel sur les lancements de missiles nord-coréens et multipliant les manoeuvres militaires conjointes dans la région.

Les forces armées américaines ont notamment envoyé en Corée du Sud ces derniers mois le sous-marin à propulsion nucléaire USS Missouri, le porte-avions USS Ronald Reagan et un bombardier stratégique B-52, provoquant à chaque fois la colère de la Corée du Nord.

Pyongyang voit les manoeuvres militaires à sa porte comme une répétition d’une future invasion de son territoire, et considère depuis longtemps ses essais de missiles comme des « contre-mesures » nécessaires.

Depuis toujours soutenue par la Chine, la Corée du Nord s’est récemment rapprochée de la Russie. Selon KCNA, Kim Jong-un a d’ailleurs appelé lors de la réunion du parti à « étendre et développer les relations de coopération stratégique avec les pays indépendants et anti-impérialistes ».

Cet article a été…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi