fbpx

Cameroun Actuel

le nombre de décès causés par le virus a chuté de 95% depuis le début de l’année

Cependant, l’OMS a averti que le virus n’est pas sur le point de disparaître. Cependant, l’organisation onusienne garde espoir de déclarer prochainement la fin de l’urgence sanitaire mondiale liée au Covid-19.

Le nombre de décès causés par le Covid-19 a chuté de 95 % depuis le début de l’année, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), tout en prévenant que le virus circulait toujours.

Selon elle, le virus n’est pas près de disparaître et les pays du monde entier doivent apprendre à gérer ses conséquences en dehors des situations d’urgence, comme les effets ressentis par certaines personnes ayant contracté la maladie dans sa version dite longue Covid.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’OMS, a précisé qu’une infection sur dix entraîne un long Covid, suggérant que des centaines de millions de personnes pourraient nécessiter des soins de longue durée.

Une « reprise » dans plusieurs pays

Pourtant, « nous tirons beaucoup de courage de la baisse continue du nombre de décès liés au Covid qui ont été enregistrés, qui ont chuté de 95% depuis le début de cette année », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. .

« Cependant, plusieurs pays connaissent une recrudescence et, au cours des quatre dernières semaines, 14 000 personnes ont succombé à cette maladie », a-t-il déploré.

Selon lui, comme le montre l’émergence du variant XBB.1.16, « le virus continue de muter et il est encore capable de provoquer de nouvelles vagues de contamination et de décès ».

Le XBB et ses sous-variantes dominantes

Maria Van Kerkhove, qui mène la lutte contre le Covid à l’OMS, a précisé que la variante XBB et ses sous-variantes étaient désormais dominantes dans le monde.

Ils sont capables d’échapper à la protection immunitaire, ce qui signifie que les personnes vaccinées ou déjà infectées sont susceptibles de contracter à nouveau la maladie.

Elle a plaidé pour une surveillance accrue par le biais de tests, pour surveiller le virus et comprendre ses différentes mutations. Des connaissances qui, selon elle, devraient permettre d’affiner la composition des vaccins et de décider des actions à mener.

Le patron de l’OMS a réitéré que son organisation garde espoir de déclarer la fin de l’urgence sanitaire mondiale liée au Covid-19. La prochaine réunion trimestrielle de l’OMS sur le sujet est prévue en mai.

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi