fbpx

Cameroun Actuel

Le MRC condamne l’expédition punitive des gendarmes à Douala

Maurice Kamto

Maurice Kamto, président du MRC, appelle à l’ouverture d’une enquête pour punir les auteurs de l’assassinat de la gendarme, mais demande par ailleurs d’interpeller les gendarmes à l’origine des scènes de vengeance au Quartier Kotto. L’intégralité de la déclaration du président du MRC.

“Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a appris à travers les réseaux sociaux la mort violente d’une jeune gendarme, survenue dans la ville de Douala, le 12 juin 2023. Que son âme repose en paix. À sa famille et sa communauté professionnelle, je présente, au nom du MRC, nos condoléances le plus attristées.

Le MRC demande l’ouverture urgente d’une enquête pour établir les circonstances réelles de son décès, juger et punir les personnes coupables de ce crime odieux.

En même temps, le MRC condamne fermement les violences qui ont éclaté à la suite de cette mort brutale. Ces violences, sous forme de torture et d’actes d’humiliation de paisibles populations, tournent en boucles sur les réseaux sociaux et sont présentées comme des représailles organisées par des personnes présentées comme des membres des Forces de défense et de sécurité.

Rien ne peut justifier une telle barbarie qui rappelle les scènes similaires ayant précipité les deux régions anglophones du pays dans le conflit armé qui dure depuis bientôt 7 ans déjà, ou les scènes des traitements cruels, inhumains et dégradants infligés aux MARCHEURS PACIFIQUES de 2019 et de septembre 2020.

Le MRC demande l’ouverture urgente d’une enquête afin établir toutes les responsabilités dans ces scènes de vengeance qui éloignent notre pays de l’État de droit. Le concept Armée-Nation ne peut opérer que si les populations ont entièrement confiance en leur Armée et à leurs forces de sécurité.

Fait à Yaoundé, le 13 juin 2023
Le Président national
Maurice KAMTO MRC”

Mimi Mefo Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi