fbpx

Cameroun Actuel

Le Ministre du Commerce souhaite une baisse des prix du poisson pour les fêtes de fin d’année

Le Ministre du Commerce camerounais, Luc Magloire Mbarga Atangana, a exprimé son souhait de voir les prix du poisson baisser sur le marché pendant la période des fêtes de fin d’année. Lors d’une réunion avec les acteurs de la filière à Yaoundé le 12 décembre dernier, il a appelé à cette action afin de soutenir le pouvoir d’achat des ménages, particulièrement sollicité pendant cette période festive où la demande de poisson est traditionnellement élevée.

Cette initiative intervient dans un contexte où les produits alimentaires sont les principaux moteurs de l’inflation au Cameroun depuis plusieurs mois. L’Institut national de la statistique (INS) rapporte un taux d’inflation annuel moyen de 7,7% en octobre 2023, largement influencé par une augmentation de 12,3% des prix des produits alimentaires, notamment ceux tels que les pains et céréales, les poissons et fruits de mer, ainsi que les huiles et graisses.

Pour cette fin d’année, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) prévoit une hausse de la production halieutique au Cameroun. Les statistiques du ministère des Pêches, de l’Élevage et des Industries animales (Minepia) indiquent une augmentation de la production de poissons, atteignant 150 186 tonnes entre janvier et août 2023 contre 145 621 tonnes pour la même période en 2022, soit une progression de 3%.

La pêche artisanale maritime et l’aquaculture ont enregistré une augmentation de leur production, tandis que la pêche industrielle a connu une légère baisse. Malgré cette augmentation de la production, l’offre reste inférieure à la demande estimée à 500 000 tonnes par an, ce qui conduit le Cameroun à importer plus de 200 000 tonnes de poisson congelé chaque année pour combler le déficit.

Cette démarche s’inscrit dans la continuité des initiatives précédentes du Ministre du Commerce pour réguler les prix des produits alimentaires. Ces efforts ont déjà abouti à une baisse des prix du pain, du poulet, des œufs et du ciment, suite à un « appel citoyen » lancé aux opérateurs économiques.

L’appel du Ministre vise à soulager la pression financière des ménages pendant la période festive en permettant un accès plus abordable au poisson, aliment de base apprécié pendant les célébrations de fin d’année au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi