fbpx

Cameroun Actuel

Le Ministère du Commerce sanctionne des boulangeries pour non-respect des prix réglementaires

Dans la nuit du dimanche 12 novembre 2023, des équipes de la Délégation Régionale du Commerce du Centre, dirigées par le Délégué régional Alain Romuald Ombede Nama, ont procédé à la mise sous scellées de certaines boulangeries de Yaoundé. Les boulangeries Sélecte Etoa Meki et Sélecte Cathédrale ont été sanctionnées pour non-respect du prix concerté et du poids réglementaire du pain de 200 grammes.

Cette action énergique ne constitue qu’une première étape dans les efforts déployés par le Ministère du Commerce pour rétablir l’ordre dans ce secteur commercial. D’autres opérations similaires sont en cours sur l’ensemble du territoire national afin de mettre fin aux pratiques déloyales.

Le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, et le Syndicat patronal des boulangers du Cameroun se sont mis d’accord sur le prix du pain à l’issue d’une réunion de concertation ce mercredi 1er novembre à Yaoundé. Ainsi, la baguette passe de 150 FCFA à 135 FCFA, soit une baisse de 15 FCFA. Les boulangers avaient d’abord proposé une baisse de 10 FCFA en ramenant le prix du pain à 140 FCFA, mais cette proposition a été rejetée par le Ministère du Commerce.

Cette réduction de 15 FCFA s’appliquera à tous les types de pain, garantissant ainsi une diminution équitable pour tous les consommateurs. Selon nos informations, le patron du Ministère du Commerce a précisé que cette décision, qui entre en vigueur dès ce jour, était applicable pour une période transitoire de deux mois, en attendant une évaluation ultérieure qui pourrait conduire à une baisse plus significative. Luc Magloire Mbarga Atangana affirme que cet accord prend en compte aussi bien les préoccupations du gouvernement que les contraintes économiques soulevées par les boulangers.

Les consommateurs sont encouragés à dénoncer tout abus ou comportement frauduleux auprès des services du Ministère du Commerce. Cette mesure vise à protéger les consommateurs contre les pratiques commerciales déloyales et à garantir des prix justes pour tous. Le Ministère du Commerce continuera à surveiller de près le respect des prix réglementaires et à prendre des mesures énergiques contre les contrevenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi