fbpx

Cameroun Actuel

Le ministère des Travaux publics lance un appel d’offres de 51,5 milliards FCFA pour l’entretien de routes stratégiques au Cameroun

Le 19 février 2024, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a signé un appel d’offres national restreint destiné aux entreprises catégorisées A, B et C du secteur routier. Cet appel d’offres vise à l’exécution des travaux d’entretien confortatif de certaines routes revêtues du réseau national au Cameroun.

Les routes concernées par cet appel d’offres comprennent des axes majeurs tels que Bas falaise-Wak-Pont de Sala (nationale 1 : 115 km), Gaklé-Mokolo (N1 : 66,36 km), Bekoko-Loum-Nkongsamba-Pont du Nkam-Bafang-Bandja-Bandjoun (N5 : 219 km), Bertoua (Bonis centrale-Mandjou)-Ndokayo-Garoua Boulaï (N1 : 256 km), Yaoundé-Pont Ndoupe-Pont sur la Dibamba (N3 : 215 km) et Yaoundé (Échangeur Ahala-Rond-point Tropicana-Carrefour de l’amitié-Carrefour Nkoabang)-Ayos-Bonis (N10 : 329,18 km). Ces routes jouent un rôle crucial en reliant les chefs-lieux de région à la capitale Yaoundé et en facilitant les échanges avec les pays voisins.

Selon l’appel d’offres, les travaux seront financés par le budget du ministère des Travaux publics, la ligne Fonds Routier, et le budget d’investissement public des exercices 2024 et suivants, pour un montant total de 51,5 milliards de FCFA.

Les travaux d’entretien confortatif incluront le traitement des nids de poule, les travaux d’assainissement et de drainage, les travaux de cantonnage, la réhabilitation des zones fortement dégradées, les travaux sur les ouvrages d’art, la réfection de la chaussée, ainsi que la signalisation et les équipements de sécurité. Ces interventions visent à améliorer l’état des routes, à faciliter la circulation des usagers et des biens, et à donner un nouveau visage aux axes concernés.

Pour participer à cet appel d’offres, les entreprises intéressées devront passer par l’application Cameroon Online E-Procurement System (Coleps), une plateforme d’enregistrement des soumissionnaires aux marchés publics, excluant ainsi toute soumission hors ligne.

Pour l’année 2024, le ministère des Travaux publics prévoit d’allouer 508 milliards de FCFA aux travaux routiers, mettant particulièrement l’accent sur la réhabilitation des Nationales 1, 3, 5 et 10. L’objectif est de densifier le réseau routier national, renforcer l’accessibilité des régions intérieures du pays et faciliter les échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi