fbpx

Cameroun Actuel

Le Maire de Njombe-Penja déposé : une affaire de corruption et de gestion des fonds municipaux

Le Maire de Njombe-Penja, René Manfo, a été destitué suite à des accusations de corruption et de mauvaise gestion des fonds municipaux. Cette décision a été prise lors d’une réunion extraordinaire du Conseil présidée par le Sous-préfet de la localité, Yves Bertrand Noel Ndjana.

Le Sous-préfet a justifié la destitution du Maire en soulignant la nécessité de transparence dans la gestion des fonds publics. Selon lui, les municipalités doivent rendre des comptes sur l’utilisation des fonds alloués par le gouvernement. Il a également souligné que la destitution du Maire était motivée par des accusations de corruption et de mauvaise gestion des fonds municipaux pendant son mandat de deux ans.

En réaction à cette décision, le Maire René Manfo a déclaré que le Sous-préfet n’avait pas le pouvoir de le destituer et a accusé ce dernier de motivations politiques. Dans une interview accordée à Équinoxe TV, il a déclaré qu’il était le Maire élu légitime de Njombe-Penja et qu’il ne se laisserait pas intimider par les manœuvres politiques du Sous-préfet. Il a également annoncé son intention de saisir la justice pour contester cette décision et a appelé les habitants de Njombe-Penja à rester calmes et unis.

Un rapport présenté lors de la réunion extraordinaire a révélé que le Conseil de Njombe-Penja était redevable de neuf mois de loyers pour la salle du Conseil et que seulement 41% des projets avaient été réalisés depuis 2021.

La destitution du Maire Manfo a suscité l’indignation parmi les habitants de Njombe-Penja, qui accusent le Sous-préfet d’abus de pouvoir. Ils appellent également le gouvernement central à intervenir et à annuler cette décision. Certains habitants considèrent cette destitution comme une vengeance politique de la part du Sous-préfet.

Il convient de noter que cette affaire rappelle celle de l’ancien Maire de Njombe-Penja, Paul Eric Kingue, qui a également été destitué en 2008 et a subi une longue bataille judiciaire. Finalement, la Cour suprême a rendu un verdict favorable qui l’a libéré de prison.

La destitution du Maire de Njombe-Penja, René Manfo, suscite de vives réactions parmi les habitants de la localité. Les accusations de corruption et de mauvaise gestion des fonds municipaux sont des problèmes sérieux qui nécessitent une enquête approfondie. Il est important que le gouvernement central intervienne de manière transparente et impartiale pour résoudre cette affaire et rétablir la confiance des habitants de Njombe-Penja dans leur administration municipale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi